3000km de stop en Patagonie

voyage en patagonie argentine

Cheveux au vent (et il y a beaucoup de vent)

Le voyage en Patagonie en stop, c’est facile !

Malgré le manque de fréquentation de la région, comme il n’y a qu’une seule route, on ne peut pas se perdre ! A moins de se tromper de sens sur la fameuse Ruta 3, on arrivera tôt ou tard à destination.

C’est avec mon meilleur ami Brice qui m’a tà Buenos Aires que j’ai entrepris la traversée complète de la Patagonie de Buenos Aires jusqu’à Punta Arenas, à l’extrême sud Chilien.

L’aventure démarre en fanfare car notre premier « ride » se présente comme le champion Argentin de kitesurf, en route pour une grosse compèt. Très cool, il roule à balle dans la pampa et s’arrête sur un coup de tête sur une plage pour nous faire une démo.

voyage en patagonie argentine

Déballage du matos

L’arrêt soudain du vent eut raison de lui et de sa démo et nous repartons le moral en berne…

Puerto Madryn, ville aux animaux spectaculaires

En été, ce n’est qu’une ville balnéaire parmi tant d’autres, avec une plage particulièrement repoussante, mais en hiver (à partir de mi Juin), Puerto Madryn est le centre névralgique de l’observation des baleines, dauphins et manchots en Patagonie.

voyage en patagonie argentine

Le superbe dégradé de vase de la plage

La saison des baleines n’étant pas encore ouverte, nous avons profité des vélos que prêtait notre auberge La Tosca Hostel pour une virée d’une 20aine de kilomètres dont le point d’arrivée est un point de vue sur une meute de lions de mer.

voyage en patagonie argentine

Seuls au monde

La ballade est assez agréable, nous sommes vraiment seuls au monde sur nos petits vélos. Nous prenons même le temps de nous arrêter sur les dunes de sables qui surplombent la ville.

voyage en patagonie argentine

Brice, qui en a apparemment déjà marre de moi

Arrivée sur le lieu des Lions de mers

Au bout de quelques bonnes heures de pédalage intensif (heureusement que la Patagonie, c’est plat!), nous voila arrivés au point de vue des lions de mer. C’est assez impressionnant de les voir tous entassés les uns sur les autres.

voyage en patagonie argentine

Tous au pied de la falaise

voyage en patagonie argentine puerto madryn

Bande de flemmards !

Après 10mn, ça devient assez lassant, il faut dire qu’il ne se passe pas grand chose. On a l’impression de regarder une photo tellement ils sont amorphes ! Seuls leurs rugissements viennent briser le silence absolu du lieu.

Départ pour Punta Arenas

voyage en patagonie argentine punta arenas

Brice, blasé par les chiens de rue

Après une 1ère expérience de la Patagonie à Puerto Madryn, nous décidons de continuer la route en stop jusqu’à Punta Arenas.

Heureusement que les gens sont sympas car les villes de la ruta 3 sont particulièrement moches et sans intérêt. Ce sont en général des villes pétrolières, donc ça pue, c’est cher et il n’y a rien à faire.

Les chiens de rues sont omniprésents, et nous suivent à chaque fois qu’on sort à pied d’une ville pour faire du stop. Cela complique fortement la tâche, qui s’arrêterait pour prendre des punks à chien ?!!

voyage en patagonie argentine

Nico le camionneur

Nous finissons la route tranquillement à bord du 45 tonnes d’un camionneur très sympa qui ira jusque nous appeler un taxi à l’entrée d’une ville.

Les Guanacos les lamas sauvages

Au fur et à mesure que l’on descend à travers la pampa, les lamas sauvages se multiplient. Ils ont la fâcheuse tendance de traverser la route ce qui est dangereux pour l’homme quand il est en voiture, et dangereux pour le lama quand l’homme est en camion. Les cadavres de guanacos pullulent sur la ruta 3.

Arrivés à Punta Arenas, nous en avons même mangés !

voyage en patagonie argentine

Pardonnez le reflet, on était à 120km/h…

voyage en patagonie argentine

Et en plus c’est pas mauvais !

INFORMATIONS UTILES SUR PUERTO MADRYN

Activités : A partir de mi-Juin, des tours sont organisés dans la Péninsule de Valdès à côté de Puerto Madryn pour aller voir les baleines et les dauphins. En général dans les auberges, les locataires ayant une voiture s’arrangent avec les autres pour partager les frais d’essence et faire excursion commune.

Hébergement : Les auberges La Tosca et El Gualicho sont très sympas.

– Nicolas

Aucun Commentaire

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Envie de voyager plus et moins cher ?

Le Ebook gratuit de mes 10 plus incroyables histores de voyages

Une notification à chaque nouvel article sur mon blog

Un accompagement  personalisé dans tes voyages par e-mail

Des conseils et bons plans sur l'actualité du voyage

Suis moi sur les réseaux sociaux !

Abonne toi à ma Newsletter !

Et reçois :