Le guide pour acheter une voiture en Amérique du Sud

acheter une voiture en amérique du sud argentine chili

Mon bébé en Patagonie Argentine

 

Étape 1 : Où acheter une voiture en Amérique du Sud ?

Réponse : Au Chili.

Pourquoi ?

Vous pouvez de suite faire une croix sur le Pérou, la Bolivie, le Brésil, le Paraguay. Il n’existe quasiment pas de marché de véhicules d’occasion dans ces pays.

En Argentine, un étranger peut acheter une voiture mais il lui est impossible de sortir du territoire avec ! Ce qui n’a donc strictement aucun intérêt car même pour visiter l’ensemble de l’Argentine, il faut parfois passer par les terres Chiliennes (pour aller à Ushuaïa par exemple). De plus, les voitures sont 2 à 3 fois plus chères en Argentine qu’au Chili.

Étape 2 : Où au Chili ?

Attention les choses se compliquent. Au Chili il existe 2 zones franches. Ce sont des zones peu peuplées, à côté de ports de marchandises et où l’État, pour aider les gens y vivant dans des conditions « difficiles », ne prend aucune taxe sur les achats . Il y a de grands centres commerciaux où on peut se procurer à peu près n’importe quoi à prix bradé, y compris des voitures.

Si on achète une voiture dans une de ces zones, il sera impossible d’en sortir sans y revenir pour « pointer » tous les 2 mois. Au bout de quelques années, une voiture « franchisée » peut être libérée par le propriétaire, ce n’est donc pas impossible d’acheter une voiture dans ces zones, mais le choix est fortement réduit.

Dans tous les cas, c’est marqué en gros sur la carte grise de la voiture : « Liberado » ou « Zona Franca ».

Il vaut mieux se concentrer sur les grandes villes hors zone franche comme SantiagoValparaiso pour trouver un marché d’occasion à bon prix.

Étape 3 : Trouver une voiture

Pas de secrets, il faut écumer les sites de revente et trouver la perle rare…

Le meilleur moyen reste selon moi de chercher parmi les voyageurs qui vendent leurs véhicules. Cherchez sur Voyage Forum, Lonely Planet, ou encore le groupe Facebook Les Français au Chili.

acheter une voiture en amérique du sud argentine chili

Mon bolide à Ushuaia

Étape 4 : Les démarches pour acheter un véhicule au Chili

1. Se procurer un RUT

Le RUT est un numéro d’identification au service des impôts. Tous les Chiliens en ont un depuis leur naissance mais les étrangers peuvent d’en procurer un gratuitement en allant au SII (Service des Impôts). Toutes les villes chiliennes de taille moyenne ont un SII.

2. Le Pré-compra

Si vous ne connaissez rien en mécanique, je recommande vivement d’amener le véhicule avec le propriétaire actuel dans un garage et de demander un « Pré-compra », c’est à dire un diagnostic d’avant-vente.

Vous pouvez également demander au Registro Civil si la voiture n’a aucune amende en cours, cela évite les grosses surprises une fois que vous êtes propriétaire.

3. Effectuer le contrat de vente chez le notaire

Les notaires au Chili, c’est bien différent d’en France ! Il y en a un à tous les coins de rue. Il suffit d’y aller (sans rendez-vous) et de faire la queue avec le propriétaire.

Le proprio devra fournir le :

  • Permiso de ciculation : il s’agit d’un permis qu’il faut renouveler tous les ans pour pouvoir rouler au Chili.
  • Padron : la carte grise (vérifier qu’il n’y ait pas écrit « Zona Franca »).
  • Certificado de anotaciones : c’est le certificat d’inscription du véhicule au registre Chilien.
  • Multa de transito no pagadas : c’est le document qui recense les amandes en cours.
  • Certificado de revision tecnica : c’est le contrôle technique, accompagné d’un papier sur les émissions de gaz.

On signe les papiers chez le notaire (frais de 50-100€) et voila vous êtes propriétaire !! N’oubliez pas de payer la voiture 🙂

4. Enregistrer la voiture à votre nom

Maintenant que vous êtes légalement proprio, il faut aller au Registro Civil pour enregistrer la voiture à votre nom. C’est indispensable pour passer les frontières. L’enregistrement est actif sous 15 jours mais si vous êtes pressés, il est possible d’avoir une autorisation temporaire à faire signer par un notaire et récupérer un padron provisoire en attendant que la carte arrive au Registro Civil.

5. Assurer le véhicule (obligatoire)

Là encore pourquoi faire simple ? Il vous faudra 3 types d’assurance :

  • Le SOAP : c’est l’assurance obligatoire pour rouler au Chili.
  • Une assurance pour tous les pays que vous voulez visiter pour se couvrir des dégâts que vous pourriez faire sur un autre véhicule.
  • Une assurance pour l’Argentine car allez savoir pourquoi, il en faut une à part.

Heureusement, Les assurances Mapfre sont assez compréhensives et proposent des « packages »de ces 3 assurances pour environ 150€ le tout.

6. Revendre la voiture

Si vous achetez votre voiture au Chili, vous devrez malheureusement la revendre au Chili. L’avantage est que le Chili est étiré dans la longueur, donc pas besoin de revenir au point de départ.

7. Kiffe bien ton road-trip !

acheter une voiture en amérique du sud argentine chili

Co-propriétaires !

Retrouvez le récit de mon road trip en Patagonie !

Profitez bien et n’hésitez pas à me poser des questions en commentaire !

– Nicolas

 

 

14 Commentaires

  1. Bonjour
    J’avais l’idée (saugrenue) d’acheter une Citroneta d’occasion au Chili. Cette 2cv dont la forme arrière (une malle) est propre à ce pays. Une occasion, voire même une épave à restaurer ici, en Bretagne où je vis.
    Mais le compliqué des démarches là-bas, et le coût proposé du transport par container en cargo, m’ont dissuadé.
    Si vous avez un plan pour faciliter tout ca, je suis preneur. Merci aux lecteurs…
    dominique

  2. Bonjour Nicolas,

    Merci d’avoir pris le temps de partager ces informations!
    Une question de plus sur les frontières toutefois, est-tu sûr que les informations que tu as sont à jour en 2018? Sur voyage-forum il est question d’une nouvelle resolution 4501 et de la necessité de presenter plein de documents dont une « declaracion jurada » pour negocier son passage en argentine.
    Merci beaucoup!!!

    1. Salut ! En effet, l’article date d’il y a un an, il y a peut être eu des nouvelles lois depuis. Je te conseille de demander aux carabineros (police chilienne) une fois sur place, il saurons mieux que quiconque te montrer les documents à présenter à la frontière.

      Bon courage et n’hésite pas à poster ton retour d’expérience ici pour que je puisse modifier l’article 🙂

  3. Salut Nicolas,

    Est ce que tu aurais une idée du prix auquel t’es revenu l’achat de la voiture et des délais que ça a pris?
    Je vais en Amérique de Sud l’an prochain avec une amie, à la base on pensait acheter une voiture et la revendre à la fin, mais ça avait l’air tellement galére administrativement qu’on s’est dit que finalement, le Bus serait notre ami ( probablement plus économique en plus) mais forcément ça contraindra nos deplacements… qu’en penses tu?
    Héloise

    1. Salut Héloise,

      C’est sur que le bus reviens moins cher. Mais c’est aussi (de mon point de vue) une des pires manières de voyager. Être transporté de point touristique A en point touristique B dans des bus remplis d’Européens ne m’a jamais beaucoup inspiré. Une voiture en Amérique du Sud, c’est vraiment l’éclate et tu peux visiter beaucoup de petits endroits excentrés que peu d’autres voyageurs verront.

      C’est sur que ce n’est pas donné, la voiture m’a couté 5000€ (a deux) et ensuite l’essence, c’est un budget ! Mais si tu arrives à revendre la voiture, et que tu en achète une ou vous pouvez dormir dedans en mode « van », tu feras des économies sur les logements et le coût devrait être égal au standard « bus, auberge ».

      Après, pour les délais, ça m’a pris environ 10 jours mais dans une région excentrée du Chili (Punta Arenas). A Santiago ça devrait prendre moins de temps. Je te conseille toutefois de regarder les véhicules que vendent d’autres voyageurs (sur les pages Facebook et les forums) c’est quand même plus simple.

      Bon voyage et n’hésites pas si tu as d’autres questions 🙂

  4. Bonjour,

    On prévois d’acheter un van au Chili avec ma copine et je voulais savoir si le problème de passage des douanes est réglé pour l’argentine ? Ou si on peu encore rester bloqué. Merci

    1. Bonjour Étienne,

      Pas de soucis pour passer la frontière Argentine, tant que tu as les papiers listés ci dessus et que l’assurance de ton van est à jour. Dans mes souvenirs, il faut une assurance spéciale pour rentrer en Argentine, mais tu peux l’acheter en même temps que pour les autres pays d’Amérique du Sud.

      Ça a peut être évolué donc dans tous les cas, je te conseille d’aller dans une agence d’assurances « Mapfre Seguros », il vendent des assurances véhicules pas très cher et t’expliquent très bien les documents à présenter à la frontière Argentine.

      Bon Road Trip 😉

      1. Je cherche a faire la même chose. Un devis d’une compagnie (THD) donne pour un vehicule (1×20’ Dry 1 vehicul) 1300 euros pour frais au chili et Valparaiso -le Havre, plus 800 euro de frais douane france et depot vehicule au Havre, plus 300 de frais de Cie.
        Le devis précise hors frais divers (notamment des temps d’attente au port, 70euros de l’heure !)

  5. Bonjour mon mari est argentin et moi française nous souhaiterions acheter une voiture en Argentine et la ramener en France.
    Savez-vous quels sont les frais de taxe de transport ect..
    Mon mari a les 2 adresses argentine et france.
    Le vehicule est une vielle voiture de 1969 à 3000e.
    A votre avis à quoi devons nous nous attendre??
    Merci par avance
    KP

    1. Bonjour !

      Sans vouloir vous décourager, c’est très cher de rapatrier un véhicule. J’ai rencontré des voyageurs qui l’ont fait mais c’était sur des vans ou camping cars beaucoup plus chers.

      Rien qu’en frais de transport, tu peux compter au moins 2000€ en bateau, et c’est l’option la moins chère. Vous devrez aussi payer des taxes à l’arrivée (quelques centaines d’euros). Il y a aussi des risques de vols et de casse, je ne sais pas si ça vaut le coup pour un vieux véhicule à 3000€…

      J’ai trouvé quelques liens qui peuvent vous intéresser :
      https://www.floetyo.com/blog/solutions-pour-transporter-son-vehicule-en-amerique-du-sud/
      https://www.icontainers.com/ship-container/buenos-aires/

      Bon courage, n’hésitez pas à me tenir au courant si vous trouvez une solution !

  6. Bonjour Nicolas,

    Déjà merci pour ton article et toutes ces informations.

    Avec ma copine nous sommes en train d’envisager d’acheter un véhicule au Chili et on se demandait comment s’était passée la revente ?
    As-tu eu du mal ? Comment as-tu fait ? Combien de temps cela t’as pris ? As-tu du baisser beaucoup le prix par rapport à l’achat ?

    Merci et à bientôt !

    Jean.

    1. Salut Jean !

      Alors malheureusement, j’ai eu un pépin technique avec ma voiture et j’ai du la laisser sur place donc je ne l’ai pas revendu.

      Dans tous les cas, tu devras la revendre au Chili, et je te conseille de la revendre à des Français qui cherchent un véhicule pour leur road-trip, c’est plus facile. Tu en trouveras plein sur les groupes Facebook « Les Français au Chili » et sur les forums (voyage forum, routard, lonely planet, etc.).

      Moi j’ai acheté ma voiture à une française. Pour elle, la revente a duré 2 jours et elle l’a revendu exactement au même prix (elle n’avait fait que 10.000km avec).

      Bonne chance, n’hésite pas si tu as d’autres questions !
      Nicolas

  7. Salut Nicolas,
    Merci beaucoup pour ton article, cette une belle galere effectivement toutes ces demarches…
    On est en plein dedans !
    Est ce que tu peux me dire si il faut se presenter au SII avec son parrain chilien pour obtenir un RUT provisoire ? Et a part le formulaire 4415.1 il faut d autres papiers ? Qu est ce que tu avais fais en premier, aller au SII ou chez le notaire avec ton parrain ?
    Merci beaucoup !
    Judith

    1. Salut Judith !

      Alors pour moi je suis juste allé au SII avec mon passeport, j’ai remplis le papier avec le RUT de mon parrain, son adresse, son nom, etc. J’étais à Punta Arenas et lui à Santiago donc il n’est pas venu avec moi, ce n’était pas nécessaire.

      Je n’ai pas eu besoin d’aller chez le notaire, une fois qu’on a rempli le formulaire et qu’il est signé par le SII, on a notre RUT provisoire, ça m’a pris 10mn en tout (il n’y avait pas de queue).

      N’hésite pas si tu as d’autres question et bon courage !
      Nicolas

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Envie de voyager plus et moins cher ?

Le Ebook gratuit de mes 10 plus incroyables histores de voyages

Une notification à chaque nouvel article sur mon blog

Un accompagement  personalisé dans tes voyages par e-mail

Des conseils et bons plans sur l'actualité du voyage

Suis moi sur les réseaux sociaux !

Abonne toi à ma Newsletter !

Et reçois :