Carretera Australe : Récit d’un road-trip sur la route mythique Chilienne

voyage carretera australe chili

Viva Chile !

La Carretera Australe : Une route emblématique de Patagonie

Construite par le Général Pinochet pour accéder facilement aux territoires Chiliens les plus reculés, la route Australe est l’une des routes les plus connues de Patagonie, et sûrement l’une des plus belles. Depuis le Sud de la Patagonie, deux choix s’offrent à nous pour remonter le continent. La Route 40, en Argentine ou la Carretera Australe au Chili. J’avais pour objectif de départ de passer par la route 40 mais au fil des rencontres, je me suis laissé convaincre par la Carretera Australe, plus sauvage. Le genre de changement de dernière minute qui change (en bien) un voyage.

Contrairement à la route 40 dont la grande majorité est goudronnée et sans réel intérêt au niveau des paysages, la route Australe abrite une diversité hallucinante pour ses 1240km de long. Ainsi, à nous les glaciers, les sommets des Andes, les volcans, les fjords et les parcs nationaux.

Le tracé

Cliquez sur les icônes pour plus de détails sur le lieu

 

Le glacier O’Higgins

O’Higgins marque la fin de la Carretera Australe. Situé à la frontière avec l’Argentine, le village n’est qu’à une centaine de kilomètres de la fameuse ville d’El Chalten, connue pour ses randonnées incroyables. Il est d’ailleurs possible de passer directement d’El Chalten à O’Higgins en navigant sur la Laguna del Desierto mais il n’y a qu’un départ par semaine et il est souvent reporté à cause des intempéries.

Si vous n’avez pas eu votre dose de glaciers à El Calafate et à Torres del Paine, vous serez comme un poisson dans l’eau à Villa O’Higgins. Plusieurs randonnées surplombent le glacier O’Higgins, un des plus grands de Patagonie. Si vous n’aimez pas marcher, et que vous avez le portefeuille bien rempli, n’hésitez pas à réserver une « croisière » sur le lac O’Higgins. Vous naviguerez sur un ancien bateau de l’armée Chilienne à la rencontre du glacier. C’est beaucoup moins touristique que Perito Moreno, on est vraiment immergé dans l’esprit de la Patagonie « à la dure ».

Caleta Tortel

Tortel est surement l’un des villages les plus pittoresques de Patagonie. Entièrement monté sur passerelles et pilotis, il est collé à la façade d’un somptueux fjord. L’électricité est fournie par une turbine qui fonctionne par intermittence et le village n’est alimenté que de 7h à 13h et de 20h à minuit.

voyage carretera australe chili

Caleta Torten au coucher du soleil @carretera-austral.pro

Tortel est également le point de départ pour aller admirer le glacier Jorge Montt, un des plus connus de Patagonie. Malheureusement celui ci a sévèrement subi le réchauffement climatique au cours de ces dernières années et a reculé de plus d’1km !!

Une frontière perdue dans les montagnes

Après avoir quitté le fabuleux Parc National Los Glaciares et en avoir pris pleins les mirettes, nous sommes désormais 4 à prendre la route plein Nord. Direction la frontière la plus proche pour rejoindre le Chili et la Carretera Australe. C’est avec stupeur que nous prenons une bifurcation sur la route 40, en suivant un panneau « Chile ». La route est caillouteuse et les paysages magnifiques.

voyage carretera australe chili

Remettre les bidons d’essence tous les 10km à cause du vent, quel bonheur !

Nous ne croisons pas un chat des heures durant et nous arrivons au poste frontière perdu au fin fond de la Patagonie. Les gardes ne s’attendaient pas vraiment notre arrivée et hallucinent un peu au vu de notre dégaine. La descente vers Cochrane est catastrophique, sous des trombes d’eau et une route accidentée comme jamais, nous manquons plusieurs fois de finir dans le décor. Je conseille vraiment à tout le monde de passer par ce col, c’est magnifique. Par contre, ne tombez pas en panne d’essence, personne ne viendra vous chercher…

Puerto rio Tranquillo

voyage chili patagonie cuevas marmol

Arrivée matinale sur les Cuevas Marmol

La Carretera Australe est connue pour abriter une pépite de la Patagonie : Les Cuevas Marmol. Ces cathédrales de marbre situées près de Puerto Rio Tranquillo sont mondialement connues comme un des meilleurs spots de kayak en lac au monde.

A partir du village, sur les berges du lac, une dizaine de compagnies proposent des services de visite des Cuevas. Les prix sont assez chers et surtout, la ville est assez éloignée du site. Je ne conseille pas les balades en bateau car même si on s’approche des Cuevas, on ne peut pas s’infiltrer dans les arches et ça perd de son intérêt.

voyage chili patagonie cuevas marmol

Ce serait dommage de passer à coté de ça !

Pour ce qui est des compagnies qui proposent des excursions en kayak, comme elles sont loin du site, les kayaks sont attachés à des bateaux et les visiteurs sont « lâchés » au niveaux des Cuevas Marmol. Il y a donc une foule de personnes visitant un petit site, et on est serrés. Par contre, on a trouvé notre bonheur un peu plus en amont sur la route au niveau du Camping Marmol. Le Camping propose la location de kayak et il est possible d’aller directement en pagayant voir les Cuevas Marmol. C’est moins cher et on peut choisir son horaire pour qu’il y ait moins de monde sur place ! Prévoyez de quoi vous couvrir chaudement car le kayak sur un lac de la Carretera, c’est froid. Et en toute connaissance de cause, prenez des gants !!

Coyhaique

Après une semaine passée sur la Carretera Australe et ses petits villages, Coyhaique ressemblait pour nous à New York. Il n’y a vraiment pas grand chose à faire dans la ville et les logements sont très chers (26€ le dortoir). Mais si vous vous excentrez de quelques centaines de mètres, vous logerez dans des sortes de maisons-hostels sympas et moins chères.

Comme il n’y a rien à faire, on décide de profiter de la voiture ! Je repère une rivière sur mon site favori (Google Map) et on prend tous la route vers l’inconnu. Au final, la journée fût décevante niveau poisson mais comme d’habitude, ce genre d’escapade permet de découvrir de nouveaux endroits sauvages, loin des touristes et du bruit.

voyage carretera australe chili

Yannick le pêcheur

Le Parc National Queulat

Ce parc est connu pour abriter la fameuse « Cité des Césars ». Il s’agit d’une ville remplie d’or que des naufragés Espagnols auraient fondée au bord d’un lac des Andes, entre le Chili et l’Argentine. Les premiers explorateurs se sont mis à la recherche de cette fameuse cité il y a plus de 500 ans, sans résultat pour l’instant…

Si vous vous lassez de chercher cette mystérieuse cité, vous pourrez toujours admirer la variété étonnante de ressources naturelles que propose le parc Queulat. Il y a bien sûr le fameux glacier suspendu (Ventisquero Colgante) mais aussi des forêts de pluie, des lacs et des cascades magnifiques.

voyage carretera australe chili

Le fameux glacier suspendu de Queulat (Ventisquero Colgante) @puyuhapilodge.com

Plusieurs trails sont proposés dans ce parc, le plus connu étant le « Enchanted Forest Trail » qui offre une vue incroyable sur le glacier suspendu, la cascade et le lac. Vous pourrez également y faire du rafting, du kayak et vous baigner dans les sources d’eau chaude naturelles de Puyuhapi. Et pour couronner le tout ce parc national est très peu connu des touristes, repos garanti !

Puyuhapi

La météo n’étant (comme d’habitude) pas avec nous, la visite du parc Queulat à été écourtée et nous nous sommes retrouvé à Puyuhapi. Comme tous les matins, je sors vers 11h pour aller pêcher (oui oui) et je croise un Chilien qui me regarde avec de grands yeux et qui me dit que ce n’est pas le bon horaire et qu’on se retrouve ici à 18h avec le matos. Il m’a alors donné un véritable cours de pêche en mer, c’était impressionnant :il a commencé par choper un petit poisson et s’en est servi pour pêcher un saumon gigantesque !!

voyage carretera australe chili

En pleine préparation de ceviche

De retour à notre logement, il ne compte pas s’arrêter là et vient nous faire un cours de cuisine à domicile en nous préparant le fameux ceviche, le plat traditionnel Chilien (et Péruvien mais je ne rentrerai pas dans le débat).

Si vous avez 20€ à dépenser, n’hésitez pas à faire un tour aux sources d’eaux chaudes. Vu la météo du coin, c’est presque nécessaire ! Renseignez vous directement sur place car les infos sont dures à trouver à l’avance.

Futaleufú

Futaleufù est un petit village de la Patognie Chilienne planqué dans un coin de la Carretera Australe. Tous les amateurs de rafting et de kayak ont déja entendu parlé du Rio Futaleufù, la 3ème rivière la plus dure à descendre au monde. Et dans quel décor !!

voyage carretera australe chili

Descente en rafting par un des rares jours de beau temps @Explore-Share.com

Tous les voyageurs qui y sont allés sont unanimes : l’ambiance est très relax, les paysages sont magnifiques et les activités de manquent pas. Mon conseil : allez y sans trop réfléchir, trouvez un hostel sympa, faites vous des potes et éclatez vous en rafting ! Si vous n’êtes pas fait pour les sensations fortes, calmez le jeu en profitant des randos à pied et à cheval dans les forêts jouxtant la rivière.

Chaitén et le Parc Pumalin

Le Parc Pumalin avait pour propriétaire le milliardaire créateur de The North Face Douglas Tompkins qui a légué le parc au gouvernement Chilien. Il s’agit d’une réserve naturelle de 300.000 hectares. Seulement 2% y sont visitables grâce aux chemins de randonnées et il faut y mettre le prix…

La météo ne nous permettant pas de tenter l’expérience, une fois n’est pas coutume nous sommes allés pêcher. Et miracle, j’ai attrapé un énorme saumon de 1kg5 !!

voyage chili patagonie chaiten

La bête

Une fois le poisson sorti de l’eau, nous nous sommes attelés à la préparation d’un repas pour 4 qui n’a pas été une mince affaire…

voyage chili patagonie chaiten

Etape 1 : On lève les filets

voyage chili patagonie chaiten

Etape 2 : on désarrête

voyage chili patagonie chaiten

Etape 3 : On mange

Se loger sur la Carretera Australe

Dans les petites villes, il n’y a pas ou peu d’hostels. Mais si vous voyagez à plusieurs, il est rentable de loger dans des cabañas. Ce sont de petites maisons en bois très confortables, souvent dans le jardin des habitants. Tout équipé avec toilettes, salles de bains, plusieurs chambres et poêle à bois c’est parfait pour un groupe ou un couple. Comptez entre 30.000 et 50.000 pesos (30 et 50€) pour une cabane pour une nuit. Les moments d’intimités et de calme sont toujours bons à prendre avant (ou après) le brouhaha touristique de la Patagonie.

– Nicolas

6 Commentaires

  1. Salut !

    Au top cet article , j’ai peut-être pas encore assez chercher mais j’ai l’impression que c’est difficile de trouver des infos sur cette partie de la Patagonie.. ceci dit c’est plutôt bon signe !
    Je pars mi novembre de Bariloche pour arriver jusqu’à Puerto natales un peu avant noël et j’ai prévu de faire la carretera australe de Futaleufu jusqu’à Puerto Gaudal (après ça je repasse en argentine).
    J’aurais un peu moins de 2 semaines pour faire ce trajet et j’y vais en stop ! du coup je me demande si c’est faisable niveau timing et peut-être que tu peut me renseigner sur la quantité de voiture qui empruntent cette route ? Sinon dans le pire des cas est-ce qu’il y a des liaisons en bus entre les différentes villes le long de cette route ?
    Egalement au vu du prix des logements je vais essayer de camper autant que possible, il y a beaucoup de camping sur la route ? et est-ce que le camping sauvage est toléré ?

    Merci milles fois !!! 😀

    1. Salut Marco !

      Oui en effet c’est une région assez méconnue des touristes et du coup il n’y a pas beaucoup d’infos !

      Alors oui je pense que ton trajet est faisable, surtout à cette période, il y aura pas mal de touristes Sud-Américains qui seront en vacances. Et si c’est tendu niveau timing, je te confirme qu’il y a des bus qui font toutes la Carretera Australe.

      Bon voyage !

  2. Super votre parcours.
    Je suis avec 3 autres personnes et on a loué une voiture style 208 pour faire l’entrée même parcours jusque El Chaiten.
    Est-ce que la route et le ferry entre Villa O’Higgins et El Chaiten se fait bien?
    Faut-il réserver les ferrys à l´avance?
    Combien de temp avez-vous mis pour faire tout le trajet ?
    Merci pour votre réponse car il est dur de trouver les infos 🙂

    1. Bonjour Sébastien,

      Je ne suis pas passé directement de El Chalten à Villa O’Higgins, je suis rentré sur la Carretera un peu plus haut, au niveau du Paso Rodolfo Roballos. Le ferry entre El Chalten et Villa o’Higgins est très compliqué et très cher, ça ne vaut pas du tout le coup ! D’ailleurs je ne crois pas qu’il y soit possible d’y aller en voiture car il n’y a pas qu’un lac, après c’est la montagne ^^ Mieux vaut faire ce petit détour par la ruta 40.

      Nicolas

  3. Hola de nuevo Nicolas!

    Tout d’abord un grand merci pour cet article très précieux!
    Et petite question concernant le Camping Marmol, sais-tu s’il est possible de réserver à l’avance? Je serai dans ce coin-là aux alentours du 1er/2janvier 2018… et je ne voudrais pas me retrouver à la rue :$

    Merci d’avance 🙂

    1. Salut Pauline !

      Malheureusement je pense qu’on ne peut pas réserver, je n’arrive même pas à trouver le numéro de téléphone !! Quand j’y suis allé il n’y avait strictement personne mais bon c’était en Mars… Après même si par énorme malchance c’est complet, il y a une autre aire de camping à côté : l’Área de Camping Pudu. Et sinon il y a plein d’auberges à Puerto Rio Tranquillo, tu peux y dormir et venir faire l’excursion kayak une journée à partir du camping, tu n’as pas besoin d’y dormir pour accéder au service de location.

      Bon voyage !
      Nicolas

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Envie de voyager plus et moins cher ?

Le Ebook gratuit de mes 10 plus incroyables histores de voyages

Une notification à chaque nouvel article sur mon blog

Un accompagement  personalisé dans tes voyages par e-mail

Des conseils et bons plans sur l'actualité du voyage

Suis moi sur les réseaux sociaux !

Abonne toi à ma Newsletter !

Et reçois :