Mon coma sur la 90 mile beach en Nouvelle Zélande

Quand je suis parti en Nouvelle-Zélande, j’avais pour but de traverser le pays du Nord au Sud, en suivant un trek appelé Te Araroa (Le long chemin). Ce trek relie le point le plus au Nord de la Nouvelle-Zélande, Cape Reinga, à celui le plus au Sud : Bluff. En général, il faut à un marcheur chevronné environ 5 mois pour parcourir les 3000km du tracé.

te araroa trail

Le tracé du Te Araroa

Mon parcours laborieux

Plein d’étoiles dans les yeux, je me suis donc rendu au Nord de l’île du Nord, à Cape Reinga afin de commencer une marche. Bien évidemment, je n’étais absolument pas préparé pour ce genre d’aventure mais la motivation était au rendez vous.

voyage nouvelle zélande cape reinga te araroa

Et super bien sapé en plus

Au bout de 30 minutes, je me perds dans des buissons aussi grands que moi et je commence à me demander ce que je fais là. Sans expérience, tout seul et sans moyen de communication. Je contourne finalement les buissons par la côte et je retrouve le chemin marqué par des triangles oranges. La route continue et le décor est fabuleux.

voyage nouvelle zélande cape reinga te araroa

Le départ du Te Araroa est aussi le départ d’une marche de 3 jours

Point important pour la suite : j’ai sur moi 5 litres d’eau. Mes cartes m’indiquent des ruisseaux qui s’écoulent dans la mer et dont l’eau est potable. Marcher sur une plage est très demandant physiquement car moins le terrain est vallonné, plus les pieds sont sollicités au même endroit et les ampoules se créent facilement. Les 3 premiers jours se passent correctement au rythme des bus de touristes qui me doublent en fonçant sur la plage. 5km = 1h, 1 jour = 30km.

voyage nouvelle zélande cape reinga te araroa

Première nuit dans ma tente

voyage nouvelle zélande cape reinga te araroa

l n’y a pas de couche d’ozone en NZ : protection maximale

voyage nouvelle zélande cape reinga te araroa ninety mile beach

Ma vue pendant 5 jours

La descente aux enfer

Au début du 4e jour, le temps commence à sembler long. Les ruisseaux sont à sec à cause de la sécheresse, ce qui fait que je n’ai quasi plus d’eau. Malgré mon envie de finir au plus vite je fais un détour de 10km vers une rivière que j’ai repérée sur les cartes. L’eau est repoussante, pleine de gazole mais la soif et une pastille de Micropur me font oublier sa couleur. Mes pieds me font atrocement souffrir et c’est en boitant que je termine un 4e jour laborieux.

Le 5e jour est horrible. Je compte tous les 1/4 d’heure, ravi d’avoir pu avancer d’un kilomètre. Je dois faire des pauses toutes les heures pour soulager mes pieds. Une bonne nouvelle cependant : On aperçoit les montagnes au loin qui annoncent la 1ere ville : Ahipara.

voyage nouvelle zélande cape reinga te araroa ninety mile beach

Mes pauses sont souvent plus un « avachissement » sur le sable

voyage nouvelle zélande cape reinga te araroa ninety mile beach

La première ville est en vue, mais elle ne s’approche que trop lentement

Le réveil

Hormis les bus de touristes qui me font gentiment coucou en me recouvrant de sable à leur passage, je n’ai vu ni parlé à personne pendant 5 jours et 150km. C’est donc avec une grosse délivrance que je rencontre deux locaux sur la plage à l’approche de Ahipara. Ils ont sérieusement eu peur en me voyant arriver. Un grand type boiteux qui arrive en trottinant. Je tombe littéralement à leurs pieds, et je me réveille quelques heures plus tard, dans un décor assez différent…

voyage nouvelle zélande cape reinga te araroa ninety mile beach

Réveil à l’hôpital de Kaitaia. Oui j’assume cette photo à 100%.

voyage nouvelle zélande cape reinga te araroa ninety mile beach

Je suis complètement dans le mal. Oui j’assume cette photo à 100%.

voyage nouvelle zélande cape reinga te araroa ninety mile beach

Je mue des orteils

Que m’est-il arrivé ?

Une bonne grosse déshydratation des familles… Les médecins m’ont dit qu’ils n’avaient jamais vu un taux de minéraux aussi bas chez un être humain. J’ai l’œil injecté de sang, je suis brulé sur une bonne partie du visage et ma langue à triplé de volume. Je n’arrive pas à manger et pendant 24h et je vomis tout ce qu’on me donne. J’ai passé en tout 5 jours à l’hôpital dans cette toute petite ville. Une vieille Maori s’est pris d’affection pour moi et vient me rendre visite tous les jours en m’apportant des bonbons :).

Les médecins me laissent finalement sortir en me faisant jurer d’arrêter de marcher car si j’avais été dans cet état dans un endroit isolé, je n’aurais certainement pas pu raconter cette histoire ici… Pour me reposer les docteurs me conseillent une auberge à 5mn de l’hôpital car le gérant, Mike, est super sympa. Il s’avère qu’il s’agissait en fait d’un violeur psychopathe

INFORMATIONS UTILES

Accès : Cape Reinga est le point le plus au Nord de l’île du Nord. Il y des bus de touristes qui partent de Kaitaia une a deux fois par jour mais le stop fonctionne très facilement.

Activités : Il est possible de parcourir la plage en bus avec des arrêts pour surfer sur les dunes de sable. Plus calme et moins touristique, je recommande la randonnée Te Paki Coastal Track de 50km à faire en 2 ou 3 jours, qui se limite aux parties les plus intéressantes de la plage et des dunes. Toutes les activités sur le Lonely Planet spécial nord de la Nouvelle Zélande.

Hébergement : Regardez les prix et réservez sur Bookings.

Aucun Commentaire

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Envie de voyager plus et moins cher ?

Le Ebook gratuit de mes 10 plus incroyables histores de voyages

Une notification à chaque nouvel article sur mon blog

Un accompagement  personalisé dans tes voyages par e-mail

Des conseils et bons plans sur l'actualité du voyage

Suis moi sur les réseaux sociaux !

Abonne toi à ma Newsletter !

Et reçois :