Démarrer un blog voyage : le guide en 10 étapes

démarrer un blog voyage

La vie de blogueur ? Pas si sûr…

Pourquoi démarrer un blog voyage ?

Qui ne rêve pas d’être payé pour voyager à travers le monde ? Vivre des aventures hors du commun, les partager, et être rétribué pour cela. Mais la route est longue et il va falloir travailler d’arrache-pied pour rentrer dans le cercle très fermé des blogueurs qui réussissent à vivre de leur passion.

Si vous partez en vacances aux USA et que vous cherchez un moyen de le raconter à vos potes et à votre famille, c’est une chose. Si vous cherchez à démarrer un blog professionnel qui deviendra peut être un business, c’en est une autre. Pour ceux qui veulent créer un blog voyage comme un hobby, pour raconter leurs aventures, il vous suffit de créer un site gratuit sur WordPress.com et de commencer à écrire. Pour les autres, préparez vous à dépenser du temps, et de l’argent. Car créer un site web, le désigner et le diffuser, c’est loin d’être gratuit. Il faut que vous soyez prêts à investir quelques centaines d’euros dès les premiers mois. Si vous êtes motivés et prêts à passer de longues nuits blanches devant votre ordinateur, continuez à lire !

  1. Choisir un bon nom de blog voyage
  2. Héberger son blog voyage
  3. Se familiariser avec WordPress
  4. Acheter un thème Premium
  5. Désigner son blog voyage
  6. Télécharger les plugs-in indispensables
  7. Démarrer une Newsletter
  8. Écrire souvent, et des histoires intéressantes
  9. Faire connaitre son blog voyage
  10. Gagner sa vie avec son blog voyage

Étape 1 : Choisir un bon nom de blog voyage

Il faut penser sur le long terme quand on choisi son nom de blog. « lesAventuresDeJaquieEnThailande.com » ? Super mais que se passera-t-il quand Jacquie voudra raconter son voyage en Amérique du Sud ? « leRoadTripDeMichel.fr » ? Génial mais si Michel veut parler de son trajet en transsibérien ? Il faut que votre nom de domaine soit percutant. Le premier nom de ce blog était « track-of-freedom.fr » et je me suis rendu compte que mes amis me redemandaient sans cesse le nom du site. Ce n’était pas assez percutant. Je n’ai plus ce problème avec « Coup de Pouce Voyage ». Le Blogging est très concurrentiel, et en particulier dans le domaine du voyage. Il faut que  les internautes sachent en lisant le nom de votre blog qu’il s’agit d’un site sur le voyage et si possible, de votre manière de voyager. En plus du nom du site, vous allez devoir vous inscrire sur la plupart des réseaux sociaux. Pour vérifier que votre nom est disponible sur l’ensemble des plateformes : Namecheckr. J’y ai bien passé quelques heures avant de me décider.

démarrer un blog voyage

La plateforme Namechekr

Si votre site web a vocation à rester en Français, je vous conseille d’opter pour un nom de domaine en « .fr » au lieu de « .com ». Il sera automatiquement plus visible par les moteurs de recherches francophones. Choisissez bien votre nom de blog car on ne peut pas changer de nom de domaine. Il faudra en acheter un nouveau et faire une migration très compliquée et très risquée. Si vous devez en arriver là, essayez le plug-in Duplicator qui effectue la migration automatiquement.

Étape 2 : Héberger son blog voyage

Vous ne voulez pas avoir un nom de domaine du genre « toto.overcanalblogspot.com », il faut passer par un hébergeur payant. Pour ma part, j’utilise OVH, un hébergeur très populaire qui propose des hébergements « Pro » pour 6€ par mois.

démarrer un blog voyage

Choisissez votre hébergement

démarrer un blog voyage

Réservez votre nom de domaine

OVH est très fiable, et le service client très réactif. De plus, il est facile d’accéder à la base de données de votre site via l’interface graphique. Vous disposerez automatiquement d’une adresse mail professionnelle de type contact@votresite.fr. OVH dispose aussi de « Modules en 1-clic » comme WordPress, Joomla ou Drupal. Mais vous l’aurez compris, je suis un vrai fan de WordPress 🙂

Étape 3 : WordPress est votre ami !

WordPress est le roi du blogging, et va sans doute le rester longtemps. La plupart des bloggeurs qui ont commencé avec un autre CMS sans expérience en informatique l’ont regretté. Une fois votre hébergement OVH acheté, il ne vous reste plus qu’à installer le module WordPress via votre page client. C’est très simple, la création prend quelques minutes, et vous recevrez un mail avec vos identifiants de connexion au Dashboard. Vous pouvez y accéder via l’adresse http://votresite.fr/wp-admin. Allez directement dans les réglages et vérifier que votre site est en « https » plutôt qu’un « http ». Sans entrer dans les détails, Google favorise les sites qui ont mis en place un protocole sécurisé, vous serez donc mieux référencé dans les résultats de recherche Google.

démarrer un blog voyage

Mon Dashboard WordPress

Les différences entre ce genre d’hébergement WordPress et un site gratuit sur WordPress.com sont nombreuses :

  • Pas de suffixe du type « votresite.wordpress.com »
  • Vous pouvez acheter un thème premium
  • Vous pouvez installer des plug-ins payants
  • De nombreux outils sont à disposition pour vendre vos produits et avoir des revenus passifs via la publicité par exemple
  • Utilisation d’outils d’analyse du trafic comme Google Analytics ou Google Search Console

A partir du Dashboard, vous avez accès à vos articles, vos pages, vos commentaires, les paramètres du thème, et tous les plug-ins que vous avez installés.

Étape 4 : Achetez un thème premium

Le choix du thème est une des étapes les plus importantes. Bien qu’il soit difficile de s’investir financièrement au début d’un projet, acheter un thème premium est primordial. Les thèmes gratuits peuvent avoir l’air très séduisants de prime abord mais il n’y a aucun support ! Si votre site bug pour une quelconque raison, vous êtes tous seul ! De plus, les thèmes payants offrent beaucoup plus de choix en terme de customisation, de design et de responsive (la capacité du site à s’adapter à son conteneur, smartphone, tablette ou ordinateur). Avec un thème gratuit, vous risquez de ne pas vous démarquer et d’avoir le même design que 90% des sites web en activité. Vous aurez aussi de plus grandes garanties en terme de sécurité et de référencement. Pour ma part, j’utilise le thème WP-Prosperity de l’excellent Michael Pollok.

démarrer un blog voyage

Les différents thèmes WP-Prosperity

Ce thème est sobre, élégant et complètement customisable. Vous pouvez voir que le design de mon site n’a rien à voir avec celui des sites de démos. De plus WP-Prosperity est complètement responsive, il a automatiquement un très beau rendu sur mobile. Michael Pollok, le créateur du thème, est très réactif aux demandes d’aides et répond à toutes les questions sur le forum. Et pour couronner le tout, il est « SEO-Friendly » ce qui veut dire qu’il génère du code (des pages html) bien structuré. Les sites de référencement comme Google ou Yahoo sont très regardants sur la structure des pages web et vont avantager les mieux structurées. Si vous n’êtes pas convaincus par WP-Prosperity, allez faire un tour sur Elegant Themes. Vous y trouverez forcément votre bonheur.

Étape 5 : Désignez votre blog voyage

Vous avez votre blog et votre thème ? C’est très bien, mais le plus dur reste à venir. Maintenant, place à votre créativité pour rendre votre blog voyage original, facile d’utilisation et beau. Vous aurez beau écrire les meilleurs articles du monde, si votre site est moche les visiteurs n’y retourneront pas.

Créez l’architecture de votre site

La première étape est la création de vos pages. Les pages sont les rubriques de votre site, généralement accessibles depuis le menu du haut. Par exemple sur Coup de Pouce, les pages « Blog », « Carte du monde » et la page d’accueil. Pour créer votre 1ère page, allez dans votre dashboard -> Pages et -> Ajouter une nouvelle page. Quand votre site sera publié, il sera parcouru tous les jours par des robots d’indexation des référenceurs comme Google. Plus l’architecture sera bonne, mieux votre site sera référencé.

démarrer un blog voyage

Architecture idéale d’un site web

Je vous laisse lire l’article de Moz.com pour plus détails mais dans les grandes lignes, l’architecture doit être la plus « flat » possible. Pas plus de trois clics depuis la page d’accueil pour accéder à n’importe quel article. Par exemple ici : Page d’accueil -> Destinations -> Amérique du Sud -> Chili -> Tous les articles du Chili.

Personnalisez votre thème

démarrer un blog voyage

Customisation de WP-Prosperity

Si vous avez suivi l’étape précédente et que vous avez installé un thème qui tient la route, il va maintenant falloir le personnaliser. Rendez-vous pour cela sur la page « Theme Settings ». Par exemple pour WP-Prosperity, on peut tout customiser. La taille du conteneur, du site, la police, le layout des pages (plein écran ou avec un menu à droite), vos réseaux sociaux, etc. Vous allez y passer du temps, mais le jeu en vaut la chandelle. Le résultat ne sera sans doute jamais exactement conforme à vos attentes, et vous allez devoir mettre les mains dans le cambouis pour modifier des alignements, des tailles de police, etc. Et par cambouis j’entends du code CSS. Tout en bas des paramètres du thème, la section « Custom Code Settings » propose un éditeur de CSS où vous écrirez vos modifications de style. Comme tout le monde n’a pas la chance d’être ingénieur en informatique, je vous laisse à ce petit tuto bien utile pour apprendre le CSS.

démarrer un blog voyage

Mon « Custom CSS Code »

Ce n’est pas par hasard que j’ai choisi la ligne 266. Même si je ne donne pas de cours de CSS, attardons nous un peu sur cette ligne. « @media (max-width: 1280px) ….. ». Rappelez vous, votre site web doit être « responsive » : avoir un bon rendu quelque soit la taille de l’écran utilisée. Même si vous êtes fiers du rendu sur votre PC, essayez d’accéder à la même page sur smartphone et le plus souvent, vous allez pleurer. Cette ligne de code permet de customiser le rendu pour les écrans de moins de 1280px en modifiant certains alignements (les marges de la section commentaires). Pour information, j’ai passé plus de 3 mois à obtenir un design satisfaisant en travaillant 8 heures par jour.

Étape 6 : Téléchargez les plugs-ins indispensables

Ça c’est la partie cool ! Qui ne rêve pas de télécharger un petit plug-in gratuit qui fait le travail à sa place ! Et comme je suis beau joueur, je vais encore plus vous faciliter le travail avec un petit Top 5 des plugs-ins à télécharger absolument.

Yoast SEO

démarrer un blog voyage

Yoast SEO sur un de mes articles

Yoast SEO est LE plug-in phare de référencement. Entièrement gratuit, il vous aidera à améliorer l’architecture de votre site, et à sélectionner pour chaque article un mot clé pour lequel vous voulez être référencé. De plus, il permet de vous donner une indication quant à la lisibilité de chaque article et vous permet de modifier l’apparence qu’à votre article dans les moteurs de recherche. Il est vital de l’installer dès le début pour éviter de revenir retravailler chaque article à posteriori (comme je l’ai fait :D). Quelques tutos sympas ici et ici  (en anglais) et ici en Français !

WP Google Map

Quel blogueur voyageur digne de ce nom n’utilise pas de cartes ? Le plug-in WP Google Map est le meilleur plug-in sur le marché. Il vous permettra de créer des cartes interactives de vos endroits préférés avec des marqueurs amenant les visiteurs directement à vos articles.

démarrer un blog voyage

Ma carte interactive de Lima

Il existe une version gratuite mais très limitée en fonctionnalité. Vous ne pourrez créer qu’une seule carte, et impossible de customiser vos marqueurs… La version Pro coute 40$, mais vaut chaque centime.

WP Statistics

WP Statistics est comme son nom l’indique un plug-in de gestion… de statistiques. J’en ai essayé pas mal avant de tomber sur celui-là et ça a été le coup de foudre. Il permet entre autres de voir le nombre d’utilisateurs actifs en direct, les statistiques de la semaine, du mois et de l’année. Mais plus important, il montre d’où viennent les utilisateurs (Facebook, Google ou autre moteur de recherche…). De plus, il permet de voir sur quels navigateurs les utilisateurs visitent votre site. On se rend alors compte de la proportion de visites sur smartphone, ce qui vous encouragera fortement à appliquer mes conseils sur le responsive 🙂

démarrer un blog voyage

Une partie de mon Dashboard WP-Statistics

Un point négatif cependant : il comptabilise les visites des robots d’indexation, ce qui peut fausser un peu les résultats. Pour des résultats plus fiables, préférez Google Analytics.Il est plus complexe d’installation mais indispensable car certains programmes d’affiliation se basent uniquement sur votre Google Analytics… Il faut l’installer dès le début car il n’est pas rétroactif, vous n’aurez que les statistiques après installation. Un petit tuto ici pour l’installer.

Wordfence

Au début de la vie d’un site web, on ne pense pas forcément à installer un plug-in de sécurité comme WordFence. On se dit « Qui pourrait bien attaquer mon site ? ». Eh bien détrompez vous, je me disais exactement la même chose et un beau jour, je regarde mes stats et je constate plus de 30,000 utilisateurs en 1 seul jour. Et la page qu’ils visitaient était la même : la page de connexion. C’est un cas de « Brute Force Attack » où des robots ont essayé de s’authentifier à mon site pendant 3 jours non-stop. J’ai du télécharger 10 plug-in de sécurité inefficaces avant de trouver WordFence qui les as stoppés en un quart d’heure !

démarrer un blog voyage

Le trafic en temps réel de Wordfence

WordFence permet également de suivre le trafic en temps réel sur votre site, en séparant les utilisateurs normaux des robots. On peut voir dans la capture ci-dessous le robot de Mountain View qui visite les sites-maps (cartographie architecturale du site web).

Broken Link Checker

Cette petite pépite parcourt tous les liens sortants de votre blog et vous avertit si un des liens est mort. Si vous citez par exemple une auberge de jeunesse et que leur site web change d’adresse, vous en serez informés par mail !

Étape 7 : Démarrez une newsletter

Pour un blogueur, il est important de fidéliser vos lecteurs les plus intéressés en les notifiant de vos nouveaux articles. Ils seront plus susceptibles de suivre vos conseils et le cas échéant d’acheter vos produits si vous entretenez une relation durable avec eux. Pour cela, le meilleur moyen est de créer une newsletter. Ajoutez une page à votre site comme la mienne en proposant aux visiteurs quelque chose en échange de leur adresse mail. Par exemple je propose un Ebook gratuit (abonnez vous ! :)), il suffit aux visiteurs de rentrer le nom et leur adresse mail. A chaque nouvel article, j’envoie une campagne mail à tous mes abonnés. Cela permet d’avoir continuellement du trafic. J’utilise le plug-in gratuit MailChimp, couplé à ChimpMate pour gérer ma newsletter. MailChimp gère les listes de diffusion et les campagnes par mail, et ChimpMate vous permet de créer les formulaires d’inscription. Les deux plugs-in fonctionnent ensemble, et les nouveaux inscrits sont automatiquement rajoutés à la liste des abonnés.

démarrer un blog voyage

Édition de mon formulaire dans ChimpMate

Une fois le formulaire construit, il ne reste plus qu’à créer une campagne par mail dans MailChimp pour envoyer un mail automatique à chaque nouvel abonné. Et comme c’est bien fait, ça ne vous prendra que 5 mn. Évitez de surcharger vos campagnes de mail avec des photos ou de nombreux liens, car la plupart des boites mails (Gmail en 1er) vont détecter un spam et votre mail finira gentiment dans les spams 🙂

Étape 8 : Écrivez souvent, et des histoires intéressantes !

Un blog qui n’est pas mis à jour régulièrement est un blog mort. Une fois le votre lancé, préparez vous à écrire au moins un ou deux articles par semaine. Le temps où on pouvait ajouter à tout va des mots clés dans les balises méta des pages pour se faire mieux référencer est révolu ! Google mise tout sur un contenu de qualité, et actualisé régulièrement. Vos articles doivent être longs et bien structurés (titres h1, h2, …).

Qu’est ce qu’un contenu de qualité ?

Hors de votre entourage, personne ne veut entendre parler de vos cuites à la Full Moon Party en Thaïlande. Il faut faire des activités qui sortent de l’ordinaire et ne pas hésiter à sortir des sentiers battus en se mettant dans des situations propices à des aventures hors du commun. L’autostop est un excellent moyen pour ça 🙂 Un excellent article doit raconter vos aventures incroyables et en plus, donner de précieux conseils à vos lecteurs. Se contenter de raconter n’est pas suffisant si on veut percer et se construire une audience.

démarrer un blog voyage

Se faire prendre en stop par un chien, ça en jette non ?

Comment trouver des idées d’articles intéressants ?

Quand je veux écrire un article sur une quelconque destination, j’ai toujours le même mode opératoire :

  1. Rechercher sur Google le mot clé pour lequel je veux être référencé (exemple pour celui ci : démarrer un blog voyage).
  2. Lire au moins les 10 premiers blogs concurrents qui parlent du même sujet.
  3. Parcourir tous les commentaires et lister les questions les plus fréquentes.
  4. Soit je connais les réponses et je les note quelque part, soit je fais des recherches subsidiaires pour répondre aux questions fréquentes.
  5. J’écris mon article en racontant mon expérience personnelle (toujours en essayant de me démarquer des autres) tout en incorporant des « Informations utiles » qui sont en fait les réponses aux questions les plus fréquentes !

Étape 9 : Faire connaître son blog voyage

Au début, vous n’aurez que votre famille et vos amis (et encore…) qui liront votre blog, et votre courbe d’audience fera peine à voir. Mais c’est normal ! Il y a trois principales raisons qui pourraient pousser un internaute lambda à visiter votre site.

1. Via d’autres sites de voyage

Pour vous faire connaitre, je vous suggère dans un premier temps de vous créer un compte avec le nom de votre blog sur les forums de voyage les plus connus (Voyage Forum, Routard, Lonely Planet, …). Vous allez rechercher les conversations démarrées récemment sur vos sujet de prédilection (par exemple pour moi la Patagonie) et répondre aux questions des internautes. A la fin de votre réponse, ajoutez un lien vers un de vos articles susceptibles d’intéresser les visiteurs du forum. Vous pouvez également répondre à des commentaires sur d’autres blogs voyages. Cela a pour avantage de tisser des liens avec d’autres blogueurs pour, pourquoi pas, écrire un article invité. Il s’agit d’un article que vous écrivez mais que vous publiez sur un autre blog. C’est gagnant gagnant, l’autre blogueur a un article sans se mouiller et vous avez un lien entrant sur votre site depuis un blog avec plus d’audience.

2. Via les moteurs de recherche (Google, Bing, …)

Au démarrage de votre blog, vous aurez beau taper sont nom exact dans la barre de recherche, vous ne serez pas dans les résultats. Les robots de Google n’ont pas le temps de parcourir les dizaines de milliards de pages web, ils doivent se concentrer sur les pages qu’ils considèrent importantes. Et comme votre nom de domaine est nouveau, Google le zappe. Il existe un moyen de dire à Google d’indexer votre site plus rapidement, c’est en lui envoyant des fichiers appelés site-maps qui correspondent à l’architecture de votre site (pages, catégories, articles). Un petit tuto ici 😉 Il y a un monde de différences entre être dans la 1ère page des résultats de recherche Google et être dans la 2ème. Et pour être dans le top, il va falloir entrer dans les abysses du SEO (Search Engine Optimisation). Je ne vais pas faire de cours de SEO ici mais je vous laisse quelques articles à lire ici et ici.

3. Via les réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Twitter, …)

Pour ne rien vous cacher, une partie énorme de mon audience vient des réseaux sociaux. Il va falloir être omniprésent. Sélectionnez vos meilleures photos de voyage, et téléchargez un logiciel comme Buffer qui planifie vos posts à l’avance. Quand on est en voyage, on n’a pas forcément le temps ni l’envie d’être scotché à son Instagram ou à son Facebook, cela permet de prendre du recul tout en restant visible sur les réseaux sociaux. N’hésitez pas à utiliser la fonction « Boost » des publications sur Facebook. Elle permet de partager du contenu à une audience précise ayant « liké » d’autres pages de voyage. Pour donner un ordre de grandeur, j’ai payé mon premier « Boost » 25€ sur la page Top 5 des paysages de Patagonie et j’ai reçu plus de 1000 nouveaux visiteurs.

Étape 10 : Gagner sa vie avec un blog voyage

Oulala !! Mollo Mollo garçon. Tu te vois déjà voyager dans des hôtels de luxe tout frais payés tout en te remplissant les poches ? Désolé de te décevoir mais va plutôt t’acheter une tente et prépare-toi à puiser dans tes économies 🙂 Avant de songer à toucher le moindre centime, il faut une audience solide. En général, il faut entre 30,000 et 100,000 vues de pages par mois pour prétendre toucher un revenu décent. La fourchette est large car tout dépend de la fidélisation de vos visiteurs. Si sur vos 30,000 visiteurs, 10% sont prêt à acheter un de vos produits, vous êtes riche ! Si sur vos 100,000 seulement 0,1% sont intéressés, vous êtes à la rue.

Trois manières d’être rémunéré par son blog voyage ?

1. La publicité : Utilisez Google Adsense pour incorporer quelques bandeaux de publicité sur votre blog. Il faut que ça reste discret, vous ne gérez pas un site de streaming. Placez par exemple une publicité dans le menu de droite et quelques-unes dans les articles. Vos pubs doivent être en adéquation avec votre thème. Vos visiteurs seront interloqués si vous faites de la pub pour tout et n’importe quoi. Restez axés sur le voyage et raccord avec votre manière de voyager. Gardez aussi à l’idée que vous ne tirerez jamais un salaire de la pub en ligne. Les blogueurs les plus connus perçoivent moins de 1000€ par mois avec la pub.

2. Les programmes d’affiliation : Vous recommandez des produits ou des hébergements ? Utilisez les programmes d’affiliation d’Amazon et de Booking pour percevoir une commission si un de vos visiteurs achète par le biais de votre site. Pour ceux qui recommandent du matériel photo onéreux, ça peut vite devenir très lucratif.

3. Vendez vos propres produits : Le meilleur moyen de faire de l’argent sur internet reste de vendre vos propres produits. Et il va falloir être imaginatif ! Quelques blogueurs ont créé des application mobiles, d’autres des trousses de toilette spéciales voyage en sac à dos… Il va falloir être créatif, je ne vais pas faire le taff à votre place 🙂

– Nicolas

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Envie de voyager plus et moins cher ?

Le Ebook gratuit de mes 10 plus incroyables histores de voyages

Une notification à chaque nouvel article sur mon blog

Un accompagement  personalisé dans tes voyages par e-mail

Des conseils et bons plans sur l'actualité du voyage

Suis moi sur les réseaux sociaux !

Abonne toi à ma Newsletter !

Et reçois :