5 villages où surfer et faire la fête en Amérique du Sud !

Ah… Le voyage !! Découvrir des paysages merveilleux, de nouvelles cultures, le tout en rencontrant des gens sympas et passionnés… Si vous partez voyager en Amérique du Sud, vous aurez toutes ces belles choses. Mais si vous avez la vingtaine et que vous partez quelques mois, il y a fort à parier que vous aurez besoin de décompresser de temps en temps. Or l’Amérique du Sud propose un florilège de destinations où décompression rime avec surf et fête sur la plage… Pour vous éviter de vous retrouver dans un bled paumé sans vagues et sans ambiance, voici donc le Top 5 des destinations où surfer et faire la fête en Amérique du Sud !

1. Montanita (Équateur)

faire la fete en Amérique du Sud

La full Moon Party à Montanita

Montanita, c’est un peu le Cancùn de l’Amérique du Sud : la destination des Argentins et des Brésiliens pour le Spring-Break ! Perdu au beau milieu de la côte Ouest Équatorienne, ce petit village est juste incroyable ! Après avoir subi un important tremblement de terre en 2016, Montanita s’était un peu vidé des touristes, mais a depuis repris du poil de la bête ! Le village est minuscule, et uniquement pourvu d’auberges de jeunesse, de restos et de bars ! Le village est reconnu comme un des meilleurs endroits où faire la fête en Amérique du Sud et abrite même une Full Moon Party pour le nouvel an ! Profitez des journées en démarrant avec une bonne grasse mat’, un petit dej de fruits exotiques, puis choisissez entre surfette et bronzette avant de partir déguster un bon ceviche au restaurant du coin. Apprêtez vous et aller profiter du fabuleux monde de la nuit les pieds dans l’eau dans les nombreux bars sur la plage de Montanita. Petit Conseil : si vous faites un bain de minuit, veillez sur vos vêtements car vous pourrez tomber sur un troupeau de vaches qui rôde tout autour à votre retour (conseil basé sur une expérience vécue).

Quand j’étais en Équateur, j’ai séjourné dans un Airbnb à 10km de Montanita, dans le petit village d’Ayampe. L’endroit était formidable, il n’y avait pas de touristes et j’avais une maison sur la plage pour moi tout seul, avec du matériel de surf à disposition. Ça m’a permis de profiter d’une petite retraite au calme, et je pouvais aller à Montanita pour faire la fête quand je le voulais ! Plus d’infos ici.

2. Pichilemu (Chili)

faire la fete en Amérique du Sud

Le Surf Music Festival à Pichilemu

Juste à côté des villes de Santiago et Valparaiso, se trouve le petit village de Pichilemu. Il est très connu au Chili pour être un fabuleux spot de surf, et l’été une destination incroyable pour faire la fête le week-end. Beaucoup d’étudiants s’y retrouvent pendant l’été ce qui crée une folle ambiance !! Pichilemu est vraiment le paradis des surfeurs, il y en a pour tous les gouts ! Si vous êtes débutants, vous trouverez de quoi louer une planche et une combi pour 5€ par jour sur les flancs de la « Playa las Terrazas », à côté du centre ville. Les vagues sont excellentes pour débuter. Si vous êtes plus expérimenté, allez faire un tour vers la « Punta de Lobos » à 6 km de Pichilemu pour plus de sensations fortes.

Au niveau du logement, je vous conseille très fortement le Sunset Hostel qui propose des lits en dortoir à partir de 15€ par nuit. Ce n’est pas le moins cher de la ville, mais il est idéalement situé à côté de la plage, et l’ambiance est excellente ! Tous les soirs de la semaine, c’est barbeuc, bière et jacuzzi ! Il y a même des possibilités d’y travailler !

3. Florianopólis (Brésil)

faire la fete en Amérique du Sud

Le paradis du surf à Florianopólis

Si vous voyagez sur la côte Brésilienne, vous ne pouvez pas manquer Florianopólis. Située à quelques centaines de kilomètres de Rio et São Paulo, la presque île de Florianopólis est connue au Brésil comme « L’île aux blondes ». Si vous voulez faire la fête, séjournez dans la ville. Le soir, elle s’illumine et vous n’aurez que l’embarras du choix des bars/boites qui longent le lagon. Si vous préférez surfer et être au calme, rapprochez vous des pôles ! Au Sud de l’île se situe la magnifique plage de Campeche et une multitude d’auberge de jeunesse très chill où l’on peut même travailler ! La plupart des voyageurs que j’ai rencontrés dans la House Sport Hostel étaient juste de passage, mais y sont restés au final tout l’été !

La meilleure période pour visiter Florianopólis est de Décembre à Mars. Mais si vous êtes fan de surf vous pouvez y aller de Juin à Septembre pour des conditions optimales ! Plus d’infos et cartes de la presqu’île avec les activités ici.

4. Mancora (Pérou)

faire la fete en Amérique du Sud

Non ce n’est pas un hôtel 5 étoiles…

Mancora est un petit village au Nord Ouest du Pérou où viennent se perdre hippies et voyageurs qui veulent mettre leurs cerveaux sur « OFF ». Mancora est située dans une région très aride du Pérou et jouit d’un ensoleillement toute l’année. Complètement déconnecté du monde réel, ce village vit uniquement du tourisme. Les voyageurs viennent y faire un break : soit ils montent vers l’Équateur, soit ils descendent vers le Pérou. Où que vous alliez par la suite, c’est l’occasion d’échanger les bons plans avec d’autres voyageurs passionnés !

Il y a énormément d’auberges de jeunesse à Mancora, mais une sort du lot : le Loki Hostel. Loki est une chaîne de « party hostel » : des auberges où le calme et la discrétion ne sont pas vraiment les préoccupations des voyageurs. Monté comme un campus Américain, le Loki est un endroit hors du temps où vous profiterez d’une grande piscine, de tables de beer pongs, et de soirées bien arrosées tous les soirs !

5. Punta del Este (Uruguay)

faire la fete en Amérique du Sud

Le Corona Sunset Festival à Punta del Este

Complètement à l’opposé des petits villages cités plus haut, Punta del Este est un peu le Saint-Tropez de l’Amérique du Sud. Le point de rencontre entre tous les jet-setteurs Brésiliens et Argentins pleins aux as et les Européens qui veulent faire la fête en Amérique du Sud. N’y allez pas en hiver, il n’y aura personne ! Il y fait très froid et dans une station balnéaire vide, on s’ennuie rapidement. En revanche en été, la population de la ville est multipliée par 50 ! Si vous aimez surfer, Punta del Este dispose d’une multitude de plages pour tous niveaux. Les plages les plus connues et accessibles sont « El Emir » et « La Playa », à côté du centre ville.

Pour faire la fête, direction La Barra et la Bikini Beach, un endroit où le seul nom résume l’ambiance. Faites un tour au « Buddha Bar » de Bikini Beach, ça vaut le coup ! Si vous ne voulez pas dépenser une blinde dans les hôtels luxueux, The Trip Hostel est un excellent compromis ! Situé juste à côté de la plage, c’est un « party hostel » ! Vous ne dormirez pas beaucoup, mais ferez un paquet de rencontres !

 

Pour ce Top 5, j’ai fait le choix de petites villes car bien sûr, si vous voulez faire la fête en Amérique du Sud, les métropoles feront très bien l’affaire (Rio, Buenos Aires, Lima, Medellín…). Mais ces petits villages de fêtards au bord de la mer ont une atmosphère bien à eux où il est très agréable de passer quelques jours de décompression… Attention à ne pas tomber dans le piège et n’en abusez pas car ce qu’on retient en rentrant à la maison, ce ne sont pas ces moments là 🙂

– Nicolas

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Envie de voyager plus et moins cher ?

Le Ebook gratuit de mes 10 plus incroyables histores de voyages

Une notification à chaque nouvel article sur mon blog

Un accompagement  personalisé dans tes voyages par e-mail

Des conseils et bons plans sur l'actualité du voyage

Suis moi sur les réseaux sociaux !

Abonne toi à ma Newsletter !

Et reçois :