Un mois en Équateur dans une maison au bord de la mer

Des surfeurs sur la plage d’Ayampe

Qui n’a jamais rêvé d’une vie de Robinson ? Seul dans une maison au bord de la plage et éloigné de toute source d’agitation. Après 8 mois de baroudage incessant en Amérique du Sud, il est temps pour moi de concrétiser ce rêve.

J’en parlais récemment dans l’article « Le blues du voyageur », au bout d’un certain temps de voyage, je suis arrivé à saturation. Je ne prenais même plus de plaisir à visiter de nouvelles choses et à rencontrer de nouvelles personnes. Je n’avais pas de date de retour précise mais je voulais quand même remonter jusqu’en Colombie, je me suis donc accordé le luxe d’une retraite anticipée d’un mois au bord de la mer, pour profiter d’un break bien mérité !

Ayampe, le spot de rêve en Équateur

Ça faisait déjà bien quelques temps que je préparais cette retraite anticipée. Quand on décide de rester un mois seul dans un endroit isolé, on se dit qu’on trouvera peut être le temps long, il est donc important de bien choisir sa situation géographique, ainsi que son habitation. Mes critères de recherches étaient :

  •  Un petit village sans touristes
  • Au bord de la mer
  • Un bon spot de surf
  • Un endroit pas loin pour faire la fête si la solitude se fait trop sentir
  • Etre seul dans la maison/appartement

J’ai passé un bon moment à écumer Airbnb avant de trouver mon coin de bonheur dans le village d’Ayampe en Équateur. Ayampe est situé à la frontière entre les régions Manabi et Santa Elena sur la côte Ouest Équatorienne. C’est un petit village de pêcheur à 20km de Montanita qui est le « Cancùn » Sud Américain : la destination des « Spring-breakers ». Ayampe est en plus un excellent spot de surf, avec, ce qui est rare, une vague constante toute la saison.

Ma maison, au deuxième plan à droite

Mais il ne suffit pas d’un bon emplacement, il faut aussi une habitation décente. En l’occurence, j’ai trouvé un plan en or. Je disposais pour moi seul d’une maison neuve de deux étages, avec 3 chambres, une bonne connexion Internet, et un matériel de surf à disposition. Et le tout pour 450€ par mois ! Moins cher qu’un loyer dans une ville pluvieuse et moribonde en France.

Je n’utilisais que la partie supérieur de la maison qui était un studio entièrement aménagé avec une cuisine, salle de bain, et un balcon orné d’un magnifique hamac donnant sur la mer 🙂

Ma suite royale

Que faire de ses journées seul dans une maison ?

Pendant plus de 8 mois, j’ai sillonné en stop et en road-trip les routes de l’Amérique du Sud. Tous les jours de nouveaux endroits et de nouvelles personnes. Au bout d’un certain temps, les désavantages de cette vie se font sentir : manque de repères, fatigue, lassitude. J’avais besoin de me créer de nouveaux repères et une nouvelle routine, de me sentir chez moi dans une vie que je maîtrise. De plus, après un passage plutôt festif à Lima, il me fallait une « cure détox ». Je me suis donc préparé un planning aux petits oignons !

Au programme, déjeuner de fruit frais exotiques, puis départ matinal pour le sport ! Je me suis dégoté une colline au bord de la mer que je gravis en courant plusieurs fois en faisant 30 pompes à la fin de chaque montée/descente. Retour à la maison, déjeuner sain, chill jusqu’à 16h puis surf de 16 à 18h jusqu’au coucher de soleil, qui est par ailleurs somptueux à Ayampe. Puis cuisine, dîner, petit film et dodo !

Ma fameuse colline du matin

Le bilan

J’avais tellement perdu mes repères au cours de ces 8 mois de voyages que cette retraite m’a fait un bien fou. Je n’ai pas vu le temps filer et j’aurais re-signé pour un autre mois sans hésiter. Mais des amis à moi m’attendaient en Colombie et j’ai pu profiter au maximum de ce dernier pays d’Amérique Latine, bien plus que si j’y avais été dans le même état d’esprit qu’un mois auparavant.

En voyage, il ne faut jamais se forcer. Ce n’est pas parce qu’on est à l’autre bout du monde qu’il faut se sentir obligé de visiter le maximum d’endroits, même quand le moral n’y est pas. Bien sûr, rester un mois comme je l’ai fait peut paraître extrémiste, mais il y a d’autres options. Par exemple, le site Helpx permet de faire du travail volontaire comme celui que j’ai fait en Patagonie dans une Framboiserie. C’est un bon moyen de se poser, de retrouver des repères tout en apprenant de nouvelles choses. Et en plus, on est logé et nourri ce qui est tout bénef pour votre budget voyage 🙂

– Nicolas

2 Commentaires

  1. Bonjour Nicolas,
    Chouette site ! Nous sommes une famille en voyage en AMS et serons en Equateur dans moins de 2 mois. Nous cherchons un plan repos pour une semaine et aimerions savoir si cette maison peut être louée à la semaine. Peut-on avoir les coordonnées du propriétaire par émail ?
    D’avance merci.
    Jean-Philippe

    1. Bonjour Jean-Philippe,

      Pas de soucis pour louer à la semaine, c’est un airbnb donc tu peux louer pour autant de temps que tu veux tant que c’est disponible. Tu peux vérifier les disponibilités et contacter le propriétaire sur la page Airbnb de la maison : https://www.airbnb.fr/rooms/11838617

      Bon séjour 😉

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Envie de voyager plus et moins cher ?

Le Ebook gratuit de mes 10 plus incroyables histores de voyages

Une notification à chaque nouvel article sur mon blog

Un accompagement  personalisé dans tes voyages par e-mail

Des conseils et bons plans sur l'actualité du voyage

Suis moi sur les réseaux sociaux !

Abonne toi à ma Newsletter !

Et reçois :