Une partie de pêche avec des anacondas

Lors de mon voyage en Amazonie avec un collègue de travail Brésilien, il me propose d’aller dans la ferme de son oncle pour aller pêcher. Jusque là tout va bien, on achète du poulet cru en guise d’appât et direction la berge du lac jouxtant la ferme.

J’ai commencé à douter du plan en voyant la seule embarcation, une barque remplie d’eau au trois quart gisant dans les roseaux.

voyage au brésil amazonie maranhao

Ca donne envie !

Toujours motivé, je commence à m’avancer les pieds dans l’eau pour checker le radeau quand le petit cousin de mon pote me retient par la main et me dit :

« Cuidado !! Casa do sucuri ! »

Je me retourne alors vers mon pote et lui fait comprendre que je ne connais pas le mot « sucuri ». Il sourit et me répond « Serpente gigante ». Plus facile à comprendre…

Mon expression faciale change et je fais un bond de 2 mètres en arrière.

Un sucuri c’est quoi ?

voyage au brésil amazonie maranhao

Ca donne pas envie de se retrouver nez à nez

Les sucuris sont des anacondas qui peuvent atteindre plus de 12m de long. Ils vivent dans les régions humides des tropiques à proximité des rivières et des lacs. Qui plus est, ils adorent se camoufler dans les roseaux comme ceux de ce lac pour surprendre leur proies.

Pile poil les conditions qui se présentent à moi… L’oncle me rassure en me disant qu’ils ne doivent plus avoir faim car un labrador de taille adulte a été mangé 2 jours avant.

On y va on n’y va pas ?

Faisant fi de toute considération pour ma vie, je décide de suivre mon pote qui a l’air assez confiant pour aller vider l’eau de la barque afin de prendre le large.

voyage au brésil amazonie maranhao

Un coup de pagaie, un coup de vidage de barque

S’en suit la partie de pêche la plus stressante de ma vie, redoutant à chaque instant que la barque se renverse et que je me retrouve dans le bide d’un sucuri géant.

voyage au brésil amazonie maranhao

Etape 1 : on coupe des bouts de viande crue

voyage au brésil amazonie maranhao

Etape 2 : on les accroche sur un hameçon

voyage au brésil amazonie maranhao

Etape 3 : la viande se fait dévorer par les piranhas

La viande se faisait dévorer par les piranhas qui infestaient l’eau, quand je me faisais dévorer par les fourmis rouges qui infestaient la barque. Et une morsure de fourmi amazonienne fait vraiment extrêmement mal…

Nous rentrons donc bredouilles de la pêche, les piranhas ne faisant que manger la viande en évitant soigneusement l’hameçon. Mais pour dire la vérité, j’étais juste content de rentrer sain et sauf.

– Nicolas

 

Aucun Commentaire

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Envie de voyager plus et moins cher ?

Le Ebook gratuit de mes 10 plus incroyables histores de voyages

Une notification à chaque nouvel article sur mon blog

Un accompagement  personalisé dans tes voyages par e-mail

Des conseils et bons plans sur l'actualité du voyage

Suis moi sur les réseaux sociaux !

Abonne toi à ma Newsletter !

Et reçois :