Visitez Pucón : la région des volcans et des grands lacs Chiliens

voyage pucon chili

Impossible de ne pas tomber amoureux dans un décor pareil…

Pucón : la sortie de la Patagonie

Notre séjour Patagonien nous a laissé dans une torpeur où se mêlent béatitude et frigorification. Béatitude car les paysages rencontrés depuis Ushuaia nous ont profondément marqués avec notamment Torres del Paine, El Chalten, le Perito Moreno ou encore la Carretera Australe. Et frigorification car nous avons voulu à tout prix éviter l’afflux touristique de Janvier/Février en partant plus tard. Nous sommes maintenant fin Avril et il commence à faire très froid.

Pucón est la dernière étape de la région sud de l’Amérique du Sud avant l’arrivée vers Santiago et des températures plus clémentes. Mais nous n’avons pas l’intention de nous précipiter et comptons bien profiter pleinement de la région des grands lacs et des volcans en activité !

La fin du road trip en Patagonie

A la fin de notre volontariat dans une framboiserie, nous sommes 3 à prendre la route vers le Nord. Nous avons encore pas mal de coins sympas à visiter après El Bolson : San Carlos de Bariloche, San Martin de los Andes, Junin de los Andes… C’est là que je me félicite de mon choix d’avoir acheté une voiture pour pouvoir nous arrêter où bon nous semble, de jour comme de nuit !

voyage pucon chili

Diner improvisé au bord de la mer

Nous profitons également de la voiture pour nous rendre plus facilement dans certains parc nationaux près d’El Bolson afin de tarir notre soif de randonnées en montagne, car on sait qu’au Nord, plusieurs milliers de kilomètres de désert nous attendent.

Je ne le répèterai jamais assez, je suis convaincu que la voiture est le meilleur mode de transport en Patagonie. Les voyageurs qui ont choisi le bus le regrettent car ils sont constamment enfermés dans des bus d’un point touristique A à un point touristique B sans pouvoir profiter du trajet…

voyage pucon chili

Départ pour un bivouac !

La Patagonie, le pays des chiens

Il m’est arrivé une chose étrange en Patagonie. Je suis tombé amoureux. Or les chiens sont plus nombreux que les femmes dans ce coin du monde, je me suis donc dit que j’aurais plus de choix en me tournant vers les canidés. Sans rire, beaucoup d’habitants Patagoniens possèdent un chien. Et je ne parle pas du chihuahua du 16e arrondissement. Les chiens Patagoniens sont des molosses ! Retour en image sur une grande histoire d’amour !

voyage pucon chili

A Coyhaique, un coup de foudre mutuel

voyage pucon chili

Celui-là a l’air nettement plus heureux de me rencontrer.

Pucón et la région des grands lacs

On m’a souvent vendu Pucón comme une station balnéaire pour touristes, pleine de jeunes qui font la teuf tous les jours. C’est surement vrai en Janvier/Février, mais pas en Avril (ô déception…) ! Toutes les auberges ont de la place, la ville est calme et la vue sur le fameux volcan Villarrica imprenable ! De toute la ville on peut l’apercevoir fumant au loin.

Mais la visite devra attendre car l’envie de pêcher une dernière fois dans les montagnes me reprend.

voyage pucon chili

« Petite » victoire

Une fois les poissons pêchés, cuisinés et mangés au Chimichurri, une délicieuse sauce Argentine, nous nous penchons sur les expéditions vers le volcan. Désastre quand nous apprenons qu’un guide est obligatoire pour monter et que l’ascension de 4h coûte 120€ par personne…

La plupart des voyageurs de notre groupe d’amis ont dû passer en mode « low-budget » après la très chère Patagonie et nous décidons de faire une croix sur le Villaricca.

Pour ceux qui veulent visiter le volcan Villarrica

Si vous êtes moins attachés à l’épaisseur de votre portefeuille que nous, j’ai rencontré sur place des voyageurs et des guides touristiques et je peux donc vous filer quelques tuyaux.

Depuis la dernière éruption en Mars 2015, un guide est obligatoire compte tenu de la dangerosité de l’expédition SAUF si vous avez votre licence d’alpinisme. Depuis l’éruption, les agences ont divisé par 2 le nombre de personnes par groupe et ont multiplié les prix par 2… Vous n’aurez aucun mal à trouver un guide sur place vu le million d’agences qui proposent des expéditions.

Pour moi, le seul intérêt de cette rando est de pouvoir admirer la lave en fusion au sommet. Si vous n’avez jamais escaladé un volcan en activité et vu de la lave, c’est l’occasion. Le problème est que la plupart des expéditions s’arrêtent avant le point de vue sur la lave car le temps est souvent instable. Et on ne peut pas savoir à l’avance, il faut avoir de la chance…

Du point de vue du paysage, c’est certes magnifique mais vous aurez la même vue en randonnant gratuitement sur des montagnes environnantes.

C’EST PAS MOI QUI DIT

Il se pourrait que j’ai entendu (voir participé) à une conversation sur place avec un guide Français qui disait que toute cette histoire de « guide obligatoire » et de dangerosité de l’expédition serait en réalité n’importe quoi. En réalité, la randonnée consiste à marcher tout droit en montant sur le volcan, donc on ne peut pas se perdre et c’est plutôt facile. De toutes façons, si le volcan explose, guide ou pas guide, vous finirez carbonisés en 2 secondes 😉

Le Parc National Huerquehue

Si vous n’avez pas les moyens de vous payer le Villarrica, je vous conseille VIVEMENT de passer une journée dans ce parc au nom imprononçable. Le décor est absolument fabuleux et plusieurs sentiers de randonnées sont proposés. J’ai fait le plus long : la marche vers le Sendero San Sebastian. Si vous n’êtes pas montés en haut du Villarrica, je conseille absolument cette rando. Elle permet de s’élever afin d’avoir une vue à 360° sur la région et sur les nombreux volcans enneigés. Plus d’infos sur le site du parc.

voyage pucon chili

On the top of the world

Après une ascension dans la forêt, le chemin se dégage et vous marchez le long d’une crête avec une vue magnifique où on s’amuse à compter les volcans. Je n’ai croisé absolument personne pendant la montée, mais une fois au sommet, il y avait un Français, et pas n’importe lequel ! Je l’avais rencontré dans une auberge de jeunesse en Uruguay !!! Inutile de dire que ces retrouvailles irréelles furent célébrées comme il se doit autour d’un Terremoto (alcool Chilien).

Avec la chaleur de la montée, je n’ai pas pu m’empêcher une petite douceur et je me suis payé une petite glace (à 120€).

voyage pucon chili

Je n’ai pas pu y monter, mais je l’ai léché !

Les sources d’eau chaudes de Pozones

Après une grosse journée de rando à Huerquehue, vous aurez froid et vous serez fatigués. Heureusement, la nature est bien faite et des sources d’eau chaude (voir brulante) sont ouvertes à quelques kilomètres du parc. Pour environ 10€, vous pourrez vous relaxer dans des bassins naturels avec une eau a plus de 40° dans un décor de rêve !!

voyage pucon chili

Les thermes Pozones. Photo : interpatagonia.com

Bon voyage à Pùcon et si vous avez des questions d’itinéraire ou d’activités sur place, laissez les en commentaires et je me ferai une joie d’y répondre !

– Nicolas

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Envie de voyager plus et moins cher ?

Le Ebook gratuit de mes 10 plus incroyables histores de voyages

Une notification à chaque nouvel article sur mon blog

Un accompagement  personalisé dans tes voyages par e-mail

Des conseils et bons plans sur l'actualité du voyage

Suis moi sur les réseaux sociaux !

Abonne toi à ma Newsletter !

Et reçois :