7 jours dans les plus belles montagnes Néo-Zélandaises

Après une visite en stop de l’île du Nord riche en émotions, avec la découverte d’une plage cachée, mon hébergement chez un violeur psychopathe ou encore travailler dans une communauté hippie, je poursuis l’aventure en me lançant à la conquête de l’île du Sud ! Pendant un repos bien mérité à Wellington, je fais la rencontre d’Antoine autour d’une petit dèj. Antoine est kiné à domicile en France et vit dans un camping car. Il voyage ainsi continuellement en France en rendant visite à ses clients. C’est un randonneur hors pair et il est d’ailleurs venu pour faire le même trek qui m’a valu un coma suivi d’un séjour à l’hôpital.

Ça colle tout de suite entre nous et on décide de partir pour une rando de plus d’une semaine dans le Nelson Lakes National Park, un endroit magnifique et surtout très calme. En effet, la Nouvelle Zélande est un endroit très touristique et une rando au calme nous ferait du bien, surtout après le magnifique mais surpeuplé Tongariro Crossing.

voyage nouvelle zélande neslson stop

Antoine fait le fier sans se soucier qu’il est du mauvais côté de la route pour faire du stop !

C’est donc en stop que nous partons de Nelson direction Saint Arnaud, le début du trek. L’objectif est de rejoindre, 7 jours après, la route 7 et la civilisation. L’eau n’est pas un problème car il y a beaucoup de rivières dont l’eau est potable avec une pastille de Micropur. Il faut par contre porter la nourriture pour 7 jours et là pas de miracle, il faut choisir les produits en fonction du nombre de calories/kg. Au menu, c’est donc nouilles chinoises, cacahuètes et chocolat ! Le pain de mie fait office de petit dèj, on peut même le faire griller au poêle !

voyage nouvelle zélande randonnee trek

Après une grosse journée de rando, rien de mieux que de faire sécher ses chaussures et de manger du pain chaud !

Rien à voir avec le Tongariro, mais les premiers jours de la rando restent relativement fréquentés. Le lac de Saint Arnaud, le point de départ des Nelson Lakes est vraiment magnifique et vaut la peine à lui tout seul !

voyage nouvelle zélande randonnee trek nelson lakes

Vue de la plage de Saint Arnaud

voyage nouvelle zélande randonnee trek nelson lakes

Après l’effort, le « réconfort » si on peut appeler comme ça se laver dans de l’eau à 10 degrés !

voyage nouvelle zélande randonnee trek nelson lakes

Je me la joue un peu artiste !

Nous dormons en général à 6 ou 7 dans une « hut ». Les huts sont des cabanes de plus ou moins bonne qualité disposées dans les parc nationaux de Nouvelle Zélande. Pour y accéder il est nécessaire d’acheter un « hut pass », valable 6 mois ou un an et qui donne l’accès à toutes les huts (sauf les Great Walks). Toutes les infos sur le site du DOC.

voyage nouvelle zélande randonnee trek nelson lakes

Voici une hut de qualité plus que médiocre. Telle que j’ai monté ma tente à l’extérieur..

Au bout de 4 jours, on arrive dans une cuvette, et on se demande par où il faut passer. Je me rappelle très bien de ce moment où se retrouve dans une sorte de « U » sans trop savoir comment avancer. Nos cartes nous disent pourtant d’aller tout droit mais il n’y a aucun chemin, juste un gros mur de pierre… On se demandait pourquoi on ne voyait plus personne sur nos sentiers de toute la journée, en fait tout le monde faisait une boucle autour des Nelson Lakes (le Traverse Sabine Circuit). Mais pas nous !!

voyage nouvelle zélande randonnee trek nelson lakes

Arrivée dans la cuvette… Par où on passe maintenant ?

voyage nouvelle zélande randonnee trek nelson lakes

Eh ben… Par là ?

Évoluer dans ce mur de pierre fût bien difficile mais, surtout pour moi, car Antoine avait une bonne demi-heure d’avance au sommet. Gentil à lui, il m’a attendu pour immortaliser le moment et la vue magnifique qui valait largement les efforts de la montée.

voyage nouvelle zélande randonnee trek nelson lakes

On the top of the world !

La suite de l’aventure est plus facile : pas de sommets mais tout de même en moyenne 25/30 km par jour dans des vallées sublimes. Et surtout, en 4 jours, nous n’avons croisé PERSONNE !!!

voyage nouvelle zélande randonnee trek nelson lakes

Pour une fois que c’est moi qui ai de l’avance sur Antoine, j’immortalise le moment (pour le chambrer)

Stupeur à l’arrivée de la dernière nuit : la hut à la cheminée qui fume !! On était tellement plus habitué à voir des gens que la sensation est très bizarre. On entre et on ne voit personne. Quelques heures après, un type arrive… à cheval !!! Il se présente comme un chasseur qui vit dans le Nelson Lakes National Park durant tout l’été. en tout cas, son cadre est plutôt sympa…

voyage nouvelle zélande randonnee trek nelson lakes

Arrivée à Anne Hut

voyage nouvelle zélande randonnee trek nelson lakes

Et arrivée du chasseur à cheval

Après une bonne soirée à discuter chasse, pêche, nature et tradition, il est temps pour nous de dire au revoir à ce magnifique endroit et d’entamer notre dernière journée. Journée pendant laquelle Antoine ne manquera pas de tomber à l’eau histoire d’être complètement trempé pour faire du stop pour le retour à la civilisation.

voyage nouvelle zélande randonnee trek nelson lakes

C’est lui qui a insisté pour rester à l’eau le temps que je prenne la photo

Nos 2h de stop pour rejoindre Christchurch après 7 jours dans une hygiène douteuse n’ont pas beaucoup plu à notre chauffeur, obligé d’ouvrir la fenêtre. Il prétextait la chaleur, mais on savait tous qu’on puait. Mais surtout, on puait le bonheur !

 

INFORMATIONS UTILES

Accès : Si vous êtes en voiture et que vous préférez faire la boucle des Nelson Lakes, plus simple, le départ se situe dans le (très beau) village de Saint Arnaud. Mais ma partie préféré du trek se situe toutefois de l’autre côté du fameux col Waiau Pass. La boucle est relativement peu fréquenté mais l’autre côté du trek est complétement vide, avec des huts modernes et désertes dans des vallées grandioses. Mais pour avoir accès à cette partie, il faut faire le trek complet ! Ça se mérite !!

Activités : Vous pouvez télécharger toutes les cartes du trek complet sur le site du Te Araroa.

Hébergement : Sur le trek, les huts sont nombreuses et gratuites en achetant au préalable le hut pass. Les contrôles ne sont pas fréquents mais vu le beau boulot des mecs qui les entretiennent, il faut être un beau connard pour frauder…

– Nicolas

Aucun Commentaire

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Envie de voyager plus et moins cher ?

Le Ebook gratuit de mes 10 plus incroyables histores de voyages

Une notification à chaque nouvel article sur mon blog

Un accompagement  personalisé dans tes voyages par e-mail

Des conseils et bons plans sur l'actualité du voyage

Suis moi sur les réseaux sociaux !

Abonne toi à ma Newsletter !

Et reçois :