Trek au Canyon de Colca : Au cœur d’une fête de village Péruvienne

trek canyon de colca

Danse traditionnelle péruvienne dans une arène à 4500m d’altitude

Souvent en voyage, ce ne sont pas les lieux touristiques qu’on retient le plus, mais les moments hors du commun, où l’on arrive à s’extirper du tourisme de masse et qu’on plonge à corps perdu dans un nouveau monde. C’est exactement ce qui s’est passé quand j’ai visité le très touristique Canyon de Colca, un soit disant « must » du sud du Pérou.

Quoi ? T’es au Pérou et tu vas pas faire de trek au Canyon de Colca ?

Je suis arrivé au Pérou en entamant le 6ème mois de mon voyage en Amérique du Sud. Et mine de rien, 6 mois de voyage, ça fatigue. La Patagonie a vraiment été top, mais en dehors des zones touristiques comme Torres del Paine, le glacier Périto Moreno ou encore El Chalten, il n’y a pas grand chose. Et au niveau des rencontres avec l’habitant, mis à part l’autostop, c’est le néant. J’espèrais un peu plus de l’Amérique du Sud mais je me disais que c’était normal, qu’il n’y a pas grand monde au Sud et que j’allais attendre le Pérou pour sortir du tourisme et rentrer dans le vrai voyage, celui que personne d’autre n’a fait avant. C’est pourquoi, qdès mon arrivée au Pérou, quand tout le monde m’a répété « Va faire un trek au Canyon de Colca !! C’est trop beau », j’ai gentiment répondu merci, mais non merci.

Comment combiner paysages et rencontres ?

Bien que les zones touristiques comme le Canyon de Colca soient surpeuplées et pas très typiques, il suffit souvent de s’éloigner de quelques dizaines de kilomètres pour retrouver les mêmes paysages totalement vides de touristes et avec une population locale typique et chaleureuse. C’est exactement ce que j’ai fait en me rendant dans le village de Chivay en bordure du Canyon de Colca.

trek canyon de colca

Les ruelles de Chivay

Je zonais sur Google Maps à la recherche d’un petit village à explorer dans les environs quand soudain j’ai eu faim… Je suis donc allé me commander à manger dans un Chifa (nourriture chinoise typiquement péruvienne !). Et comme souvent, des locaux m’abordent pour me demander ma taille. Comme je fais deux mètres, j’ai l’habitude et j’en profite pour parler avec les gens et demander des bons plans. Ils me disent alors que le lendemain, c’est la fête d’un petit village à l’écart de la route principale, à quelques kilomètres. Mon âme d’aventurier ne fait qu’un bond et le lendemain, je décide de partir à pied pour rejoindre le village de Coporaque et assister à une vraie fête Péruvienne.

Le plus beau trek du Canyon de Colca

trek canyon de colca

Deux « mamas » nettement moins essoufflées que moi par la montée à 3500m d’altitude

La marche pour accéder au village fût réellement incroyable. Levé à l’aube et excité comme une puce, je m’enfonce dans la montagne dans un décor époustouflant. A 3500 mètres d’altitude, j’étais en compagnie des mamas Péruviennes qui promènent leurs alpagas et des enfants sur le chemin de l’école qui venaient à ma rencontre… C’était irréel. Le paysage était entièrement composé de rizières en terrasses et de montagnes majestueuses. J’ai rarement autant aimé une matinée en voyage. Tous les gens que j’ai croisés écarquillaient les yeux en me voyant déambuler ainsi dans leur quotidien et la plupart, très bienveillants, venaient à ma rencontre. Une « mama » qui promenait ses moutons m’a même taxé de l’eau et a refusé mordicus de me rendre ma bouteille 🙂

trek canyon de colca

Une « mama » allant à la traite de ses vaches

trek canyon de colca

La fameuse « mama » qui m’a taxé de l’eau !

Arrivé au village, tous les habitants se montrent très ouverts, venant naturellement à ma rencontre. J’étais le seul étranger et vu leurs costumes, je ne passais pas inaperçu ! Mais vu qu’ils étaient tous habillés pareils, peut être que c’est moi qui avait un costume finalement non ? La fête n’avait pas encore commencé et j’ai eu le temps de me balader tranquillement dans les petites ruelles de Coporaque (j’en ai vite fait le tour quand même).

trek canyon de colca

Des enfants sur un babyfoot « homemade »

Au cœur de la fête de village Péruvienne

En Amérique du Sud, toutes les villes sont disposées de la même façon avec un centre historique muni d’une place carrée donnant sur l’église. C’est sur cette place que les habitants sont rassemblés pour la fête du village. Après une attente angoissée, ça commence ! Les premiers hommes en déguisement font leur apparition accompagnés par la fanfare.

trek canyon de colca

Début de la fête

trek canyon de colca

Entrée de la vierge dans l’église

Après la danse des hommes en costume, les villageois se rassemblent autour de l’effigie de la vierge et forment un cercle. Ils l’accompagnent ensuite à l’intérieur de l’église et une fois la statue de la vierge déposée sur l’autel, plusieurs fanfares se mettent à faire le tour de la place carrée pendant plus d’une heure, et des spectacles de danse improvisés se mettent en place, parfois mettant en scène de très jeunes gens.

trek canyon de colca

Les fanfares faisant le tour de la place

trek canyon de colca

Spectacle de danse de jeunes enfants

Dernière étape : tout le monde en direction de l’arène ! Les villageois suivent la fanfare et les danseurs jusqu’à une arène de corrida située en bordure du village. Les villageois s’installent dans l’arène tandis que les danseurs et la fanfare défilent en tournant autour. Puis s’en suivent plusieurs spectacles de danses, et pour finir, l’entrée des matadors et des taureaux.

trek canyon de colca

Tours d’arène par les fanfares

trek canyon de colca

Le début de la corrida

Mieux qu’un trek au Canyon de Colca ?

Même si cette expérience a été formidable, je ne suis pas un extrémiste et c’était un peu bête de passer à 10km de ce fameux Canyon sans aller jeter un coup d’œil. La totalité des bus de touristes partent très tôt le matin car soit disant, c’est le seul moment où l’on peut voir les fameux condors du Canyon de Colca. Mais du coup, je me suis dit que ça allait être complètement blindé le matin et j’ai décidé de prendre un « collectivo » (van de locaux) en plein après midi. L’épisode fut très amusant car au lieu d’être dans un car de touristes, j’étais au milieu de 6 « mamas » Péruviennes ! Un peu réservées au début, mon charme naturel a fait la différence et nous avons passé une heure géniale à manger des fruits et faire des blagues dans un décor magnifique à 4000 mètres d’altitude.

trek canyon de colca

Canyon de Colca le matin… Source www.mistianostours.com

trek canyon de colca

Grosse différence avec l’après midi !

Je suis donc arrivé en plein après midi et me suis retrouvé complètement seul au sommet du canyon. Et devinez quoi ? Il y a des condors aussi l’après midi…

– Nicolas

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Envie de voyager plus et moins cher ?

Le Ebook gratuit de mes 10 plus incroyables histores de voyages

Une notification à chaque nouvel article sur mon blog

Un accompagement  personalisé dans tes voyages par e-mail

Des conseils et bons plans sur l'actualité du voyage

Suis moi sur les réseaux sociaux !

Abonne toi à ma Newsletter !

Et reçois :