J’ai visité le village des Hobbits

Peter Jackson et moi on est un peu pareil en fait. On s’est tous les deux baladé tranquille en Nouvelle Zélande, et on a tout les deux vachement bien aimé les paysages. Bon sauf que lui a un peu plus de contacts que moi et a décidé de faire des deux îles son lieu de tournage pour la réadaptation du seigneur des anneaux, rien que ça. C’est le cas du fameux village des Hobbits, qu’on peut voir dans « Le Seigneur des Anneaux » et dans « Le Hobbit ». Le village a été créé sur l’île du Nord de la Nouvelle Zélande et est aujourd’hui visitable.

village hobbit nouvelle zélande

Bilbon courant dans son village de la Compté

Comment accéder au village des Hobbits ?

Il est possible de réserver directement une excursion en partant d’Auckland mais j’ai fait le choix de me rendre directement dans la ville de Matamata, juste à côté du site. Il est en effet impossible d’accéder directement au village, il faut donc venir en bus, accompagné d’une trentaine d’autres fans… J’ai donc choisi un peu au hasard parmi le million d’agences dans le centre ville de Matamata, qui proposent des départs toutes les demi-heures. Quelques dizaines de minutes plus tard, j’arrive à l’entrée du village…

nouvelle zélande voyage village hobbit

L’entrée du village

L’histoire du site

Quand Peter Jackson a survolé l’île du Nord en hélicoptère pour repérage, il a tout de suite repéré cette vieille ferme isolée de toute installation électrique, et sans route d’accès. L’équipe de production donne le feu vert et c’est l’armée Néo-Zélandaise elle même qui a entrepris les travaux de déblayage ! Au total, 37 trous de hobbits ont été creusés. Certains sont de vraies petites maisons, d’autres ne sont que des façades et la porte ne s’ouvre pas.

Après le tournage du Seigneur des Anneaux, l’endroit est laissé à l’abandon et les fameux moutons Néo-Zélandais (il y a 10x plus de moutons que d’hommes) s’en donnent à cœur joie pour occuper les lieux. Heureusement, la première saga de Tolkien, Le Hobbit, a redonné vie à la Compté et depuis, le village est entretenu et ouvert aux visiteurs.

village hobbit nouvelle zélande

Un mouton dans un trou de Hobbit

Le déroulement de la visite

A cause de certains vols de bibelots durant les premières visites, tout est devenu très gardé. Le groupe de 20-30 personnes doit rester groupé autour d’un guide et on ne peut malheureusement pas se disperser où bon nous semble dans le village. Le guide est en général très intéressant, mais j’ai préféré fermer la marche du peloton afin de prendre des meilleurs photos, sans avoir 20 personnes autour qui mitraillent les maisonnettes.

nouvelle zélande voyage village hobbit

On remarque le super travail des jardiniers qui entretiennent les maisonnettes et les plantes

nouvelle zélande voyage village hobbit

Un autre trou de hobbit

nouvelle zélande voyage village hobbit

Vue d’ensemble sur le village

nouvelle zélande voyage village hobbit

Gandalf le gris dans une des seules maisons visitables

nouvelle zélande voyage village hobbit

La fameuse pancarte devant la maison de Bilbon

nouvelle zélande voyage village hobbit

La place centrale du village, où se déroule la fête dans le 1er film

Le village des Hobbits : une excursion qui vaut le coup ?

En général, je fuis les tours organisés comme la peste, et celui ci m’a un peu rappelé pourquoi. Mais je trouve que l’expérience vaut quand même le coup et qu’il serait dommage de venir si loin et de louper la visite du village des Hobbits. C’est sûr qu’il y a des chinois qui parlent fort et qui prennent 20 000 photos/minute mais toute votre vie, quand vous regarderez les films de Peter Jackson avec vos enfants, vous pourrez dire « Hey !! Mais j’y étais là bas !! ». Et aux petits malins qui voudraient y aller seuls pendant la nuit : déjà, bon courage pour la marche de 20km à travers champs avec les vaches et il faut savoir qu’une équipe de techniciens et jardiniers reste toujours sur place. Et dans tous les cas, il est vraiment dommage de prendre le risque de saccager un si beau lieu.

INFORMATIONS UTILES

Accès : Si vous êtes en voiture, le parking principal est situé ici. Il faudra au préalable soit acheter un ticket à Matamata, soit réserver sur le site internet de hobbiton. Il est impossible de se rendre directement au village mais des navettes partent toutes les demi heures du parking et de Matamata. Les tours depuis Auckland sont plus chers, environ 175$NZ. La visite de 2h côute 80$NZ par adulte et 40$NZ par enfant (gratuit < 8ans).

Activités : Le village de Hobbit est à 1h30 des grottes de vers luisants de Waitomo. Une bonne opportunité de faire d’une pierre deux coups. C’est aussi proche de Mount Maunganui, un excellent spot de surf.

Hébergement : Séjourner à Matamata n’a aucun intérêt, la ville n’a aucun charme et est 100% accès sur l’attraction locale. Hamilton est un bon compromis car située entre Matamata et les grottes de Waitomo. Hamilton est un peu le Las Vegas de la Nouvelle Zélande avec une rue pleine de bars, casinos et strip clubs. Je conseille vivement de visiter les Hamilton Gardens, les magnifiques jardins de la ville. Vous pouvez regarder les prix des hôtels à Hamilton. J’ai pour ma part séjourné au Central Green Hostel, idéal pour les petits budgets et pour ceux qui aiment faire la fête 🙂

– Nicolas

Aucun Commentaire

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Envie de voyager plus et moins cher ?

Le Ebook gratuit de mes 10 plus incroyables histores de voyages

Une notification à chaque nouvel article sur mon blog

Un accompagement  personalisé dans tes voyages par e-mail

Des conseils et bons plans sur l'actualité du voyage

Suis moi sur les réseaux sociaux !

Abonne toi à ma Newsletter !

Et reçois :